Publicité
Publicité

Mario Balotelli s'est mis d'accord avec l'Olympique de Marseille ce mardi pour son transfert depuis l'OGC Nice. Après des jours de négociations et d'incertitude, le club phocéen semble enfin tenir son "grand attaquant". L'italien de 28 ans devrait rejoindre la Canebière ce mardi soir, afin de passer la traditionnelle visite médicale dans la matinée de mercredi.

Il faut dire que depuis plusieurs semaines, le dossier agite les coulisses du club olympien ! Le président Jacques-Henri Eyraud, le directeur sportif Andoni Zubizarreta et le coach Rudi Garcia en avait d'ailleurs fait une priorité absolue pour le Mercato hivernal, alors que sportivement l'équipe marseillaise peine plus que tout à trouver ses marques en Ligue 1 cette saison.

Publicité

Un feuilleton qui se ferme

Le feuilleton peut enfin se fermer après des longs jours d'attente et de suspense dignes d'un roman policier ! Selon les informations délivrées par RMC Sport et L'Equipe, Mario Balotelli sera bien dans les rangs de Marseille pour le reste de la saison, où il devra signer un contrat de six mois après avoir résilié celui qui l'engageait avec Nice depuis 2016.

L'attaquant de 28 ans est désormais attendu pour passer mercredi une visite médicale et parapher son contrat. Et déjà, on apprend qu'au sein du vestiaire phocéen, l'Italien devrait percevoir un salaire supérieur à celui qu’il recevait à Nice. Bien sûr, dans la mesure où les documents de son transfert sont rapidement transmis à LFP, celui-ci pourrait disputer le match de Ligue 1 face au LOSC.

Publicité

Une arrivée qui peut tout changer

A noter toutefois que le chantier n'aura pas été des plus faciles ! En charge du dossier, Zubizarreta indiquait, en octobre dernier au micro de RMC Sport, que sur ce dossier il fallait à la fois prendre en compte les demandes des deux clubs, du joueur, mais aussi de son agent : une équation qui n'a pas été aisée à résoudre. Toutefois, le voilà désormais, le "grand attaquant" tant promis aux fans marseillais.

Super Mario pourrait ainsi permettre à l'OM de résoudre l'une des ses carences les plus notables, à savoir l'absence quasi-totale d'un buteur efficace. Plus d'excuses pour l'emblématique club français, même si dans le détail, la première moitié de saison de Balotelli ne s'est pas montrée très fructueuse.

Publicité

L'enfant terrible n'a pas inscrit de buts sous la coupe de Patrick Vieira, mais il reste un potentiel certain pour remettre Marseille sur les rails à 18 journées de la fin du championnat.