Alors que Thomas Tuchel avait opéré quelques changements dans son équipe pour affronter Dijon en quarts de finale de la Coupe de France, le Paris Saint-Germain, avec un grand Di Maria, a fait un match sérieux et appliqué pour s’imposer et ainsi se qualifier pour le dernier carré de la compétition.

Un 3-5-2 pour faire souffler les cadres

L’entraîneur allemand du PSG a décidé de débuter la rencontre avec Buffon dans les buts, d’aligner une défense à trois avec Thiago Silva, Kehrer et Kimpembe et de reconduire la paire Verratti-Paredes qui avait séduit lors de la rencontre de championnat contre Nîmes samedi dernier.

Publicité
Publicité

Dans le couloir droit, Thomas Meunier effectuait son grand retour alors que Kylian Mbappé était ménagé laissant place à Angel Di Maria et Choupo-Moting en attaque. Une équipe remaniée qui a malgré tout fière allure, surtout face au 19e de Ligue 1.

16e déplacement en Coupe de France pour Dijon

Pour Dijon, jouer le leader du championnat n’était pas une bonne nouvelle au tirage au sort mais se déplacer au Parc l’était encore moins quand on connait la suprématie du PSG à domicile.

Publicité

De plus, il s’agissait du seizième déplacement de suite en Coupe de France des hommes d’Antoine Kombouaré. L’ancien entraîneur du PSG voulait jouer un bien mauvais tour à son équipe de cœur mais la marche était trop haute.

Di Maria et Paris tiennent à leur couronne

Eliminé prématurément en Coupe de la Ligue par Guingamp, le club de la capitale veut conserver son titre à tout prix, lui qui est quadruple tenant du titre et recordman de trophées dans la compétition (12).

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG

Di Maria est très actif en ce début de match et annonce la couleur des envies parisiennes. Et après huit minutes de jeu, l’Argentin ajuste Runarsson d’un lob dont il a le secret. Vingt minutes plus tard, El Fideo récidive et pousse le ballon dans un but dijonnais vide pour faire le break (2-0). A l’image d’un Draxler de très haut niveau et d’un Verratti aussi très en forme, les Parisiens ont maintenu leur avance en deuxième mi-temps en contrôlant le jeu.

Un dernier but de Thomas Meunier à la 77e a clôturé les débats et Paris continue sa route pour sa quête de quintuplé.

Paris ne lâchera rien jusqu’à la fin de la saison. Echaudé par son élimination en Coupe de la Ligue et sa défaite en Ligue 1 face à Lyon, le PSG aura à cœur de conserver la plus prestigieuse des coupes nationales pour la cinquième année de suite. Même sans ses cadres, Paris fait le travail et voudra faire le doublé en France avant d’espérer plus en Europe.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite