Le Real Madrid accueillait ce mercredi soir le Barça pour le match retour de la demi finale de la Coupe du Roi. Les deux équipes s'étaient quittées sur un score nul de 1 partout au match aller. Ce Classico est le premier en l'espace d'une semaine. Les deux équipes se retrouveront samedi soir pour le compte de la 26ème journée.

Suite au match aller, le Real pouvait se qualifier en faisant juste un match nul 0-0 ou bien s'imposer pour aller en finale.

Publicité
Publicité

De son côté, le FC Barcelone devait impérativement battre Madrid ou bien faire un match nul avec plusieurs buts pour rallier la finale pour la 6ème fois de suite et tenter de remporter un 5e titres consécutifs, ce qui serait un record. Pour ce match, l'entraineur du Real a aligné une composition en 4-3-3 sans vraie surprise, avec seul changement, Navas dans les cages à la place de Thibaut Courtois. Côté barcelonais, Valverde a aligné lui aussi un 4-3-3 classique et a titularisé un Ousmane Dembélé très en jambes dans cette rencontre.

Publicité

Un Real Madrid inquiétant

Dans un match qui n'a pas totalement tenu promesse en terme de jeu produit, les madrilènes ont obtenu le plus grand nombre d'occasions. Le jeune brésilien Vinicius Junior, titularisé encore une fois à la place de Gareth bale, a eu des occasions pour ouvrir le score, ou de ramener les deux équipes à égalité après l'ouverture du score des catalans, mais il n'a réussi à en concrétiser aucune. Il n'a multiplié que les erreurs et les mauvais choix devant le but de Ter Stegen avant de se faire remplacer à la 81ème minutes par l'ailier espagnol Marco Asensio.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Real Madrid

Une inefficacité récurrente du Real Madrid surtout dans les gros matchs qui montre l'inexpérience de ses jeunes attaquants, mais qui souligne aussi le douloureux départ de son ex-buteur Cristiano Ronaldo. Un joueur qui se montrait toujours décisif dans les gros matchs du Real Madrid quand il portait le maillot Merengue.

Pour ce Real Madrid, cette élimination en Coupe du Roi est un énorme échec. Le Real est largué en championnat et comptait sur cette compétition pour remporter un trophée cette saison au risque de faire une saison blanche.

Puisque ce serait sans doute compliqué de soulever une quatrième Ligue des Champions de suite. Lors de la saison 2014-2015, sous l'ère Ancelotti, les Merengues avait fait une saison blanche, ce qui avait précipité inéluctablement le licenciement de ce dernier. Un cas qui pourrait aussi arriver à Solari s'il venait à faire une telle performance piteuse.

Luis Suarez enfin déterminant

Critiqué par la presse espagnole pour ne pas être décisif dans les derniers gros matchs du Barça malgré ses 16 buts marqués en Liga.

Publicité

Luis Suarez avait l'occasion de faire taire les critiques lors de ce classico et de se montrer enfin décisif. Ce fût effectivement le cas.

L'uruguayen n'a pas touché beaucoup de ballons durant le match, mais, il a clairement pesé sur la défense madrilène. Il a été impliqué sur les trois buts marqués par son équipe. Il a tout d'abord ouvert le score sur un centre adressé par Dembélé, il a ensuite mis la pression sur un centre venu du flanc droit de l'attaque barcelonais pour que Varane marque contre son camp.

Publicité

El Pistolero a enfin obtenu un penalty qu'il a lui-même transformé d'une jolie panenka pour inscrire son 2ème but du match.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite