Ce mercredi, l’ennemi de toujours, le FC Barcelone, a sorti le Real Madrid de la Copa del Rey en demi-finale. Pendant que les Catalans se dirigent au minimum vers un doublé national, le rival du club de la capitale se dirige vers une saison sans le moindre titre. En six mois, la Maison Blanche est passée de la meilleure équipe du monde à un club de second plan.

La Coupe d’Espagne était le trophée le plus accessible

Après avoir fait un bon match nul (1-1) au match aller au Camp Nou, le Real s’est effondré au match retour (0-3) sur son terrain, laissant le FC Barcelone filer en finale de la Copa del Rey.

En finale, ce sera le Betis Séville ou Valence qui affrontera Messi et ses coéquipiers. Pas une formalité mais plus simple à priori que de se coltiner l’Atlético Madrid ou le FC Séville. Alors que les Madrilènes sont troisièmes de la Liga à déjà 9 points du Barça, cette coupe était vraisemblablement le trophée le plus facile à aller chercher. Avec la forme du moment et surtout une dynamique en berne, il est difficile aujourd’hui d’imaginer le Real Madrid aller glaner une quatrième Ligue des Champions consécutive.

Avec Zidane et Cristiano Ronaldo en moins

Lorsque la saison 2018-2019 a commencé, il était assez prévisible que le Real allait connaître une période délicate. La raison est simple : la perte de son entraîneur mythique, Zinedine Zidane, et du meilleur joueur de l’histoire du club, peut-être le meilleur joueur du monde, Cristiano Ronaldo. Deux absences presque inégalables qui, logiquement, amoindrissent le groupe en qualité, en technicité, en impact dans le jeu et tellement d’autres facteurs et qui impressionnaient surtout les adversaires.

Vous l'avez manqué?
Cliquez sur le boutton ci-dessous pour voir les informations que vous ne voulez pas manquer, au moment où elles arrivent.
Real Madrid

On peut dire ce qu’on veut mais jouer avec ou sans Cristiano Ronaldo, ce n’est pas exactement la même chose. Les Merengue ont perdu leur meilleur joueur et une de leur légende coup sur coup. Difficile de s’en relever.

Benzema ne peut pas tout faire, Bale n’est plus désiré

Ne nous méprenons pas, le Real Madrid reste une grande équipe avec entre autres Ramos, Varane, Modric Benzema ou Bale mais quelque chose est cassé. Modric, finaliste du Mondial et récent Ballon d’Or, n’a pas le rendement escompté.

Karim Benzema est le joueur offensif le plus utilisé des cinq grands championnats et accuse donc un peu le coup et Gareth Bale, héros de la dernière finale de Ligue des Champions, n’est plus titulaire. Son langage corporel depuis quelques semaines et surtout ce week-end après son penalty transformé sans aucune joie contre Levante en dit long. Il ne reste donc plus que la Ligue des champions et cette dernière, c’est la compétition du Real. Aujourd’hui, imaginer un quadruplé relève de la folie mais le Football est ainsi…

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite