Publicité
Publicité

Cristiano Ronaldo est certainement un joueur qui aura marqué l'histoire du Football. Après avoir joué durant des années au Real Madrid, l'attaquant star a été transféré à la Juventus de Turin l'été dernier. Comme d'autres joueurs avant lui, avant de quitter l'Espagne, il était dans le collimateur de la justice espagnole pour fraude fiscale. Le 22 Janvier dernier, il avait rendez-vous au tribunal et la star n'a pas été épargnée.

Pourquoi cette condamnation ?

Malgré le fait que Cristiano Ronaldo soit une étoile internationale du football, la loi est la même pour tous. Il a été accusé de fraude fiscale. Il a été condamné à 18,8 millions d'euro d'amende et 23 mois de prison par le fisc espagnol.

Publicité

Cependant, ses peines de prison ne seront pas à exécuter. En effet, contre un paiement de 365 000 euros par année de prison, le joueur reste libre d'exercer sa profession. En effet, cela peut paraître illogique, mais d'après une loi espagnole c'est possible. Malgré des faits confirmés, la star s'en tire à bon compte. Pour rappel, le salaire annuel de Cristiano Ronaldo est d'environ 30 millions d'euros par saison.

Plusieurs accusations depuis 2009

Depuis que le joueur a été transféré, il semblerait qu'un passé plus ou moins douteux resurgisse.

Publicité

En effet, il y a quelques mois, une plainte pour viol a été déposée contre le joueur. Kathryn Mayorga, accuse ainsi le joueur portugais de l'avoir violée. Les faits se seraient déroulés à Las Vegas le 13 Juin 2009. Selon cette dernière, le joueur l'aurait poussée sur un lit et il aurait tenté d'abuser de la jeune femme. Quelques temps après les déclarations de la jeune femme, le joueur a dénoncé "une fake news".

Depuis, l'affaire a quelque peu évolué et selon certaines sources un document pourrait coûter cher au joueur. En effet, il aurait révélé à son avocat que la jeune femme aurait à plusieurs reprises dit "stop, non, non, non". Si ces informations venaient à être vérifiées, elles confirmeraient les informations de la plaignante.

Publicité

L'étau se resserre autour de la star portugaise

Selon les dernières informations, la police du Nevada aurait contacté la police italienne avec un objectif bien précis. En effet, la première nommée aurait demandé un échantillon de l'ADN de la star portugaise. En effet, si la relation était consentante comme l'avait clamé Cristiano Ronaldo, il ne devrait pas avoir de mal à fournir l'échantillon demandé. Pour le moment il se fait attendre mais nul doute que nous aurons les résultats de cette affaire dans les prochains jours, semaines ou mois.