Publicité
Publicité

Ce mardi, le Paris Saint-Germain a dévoilé sa liste pour la suite de la Ligue des Champions. Adrien Rabiot, qui est mis à l'écart depuis quelques semaines et qui l'est toujours selon les dernières informations de Thomas Tuchel, figure bel et bien sur la liste des joueurs inscrits par le club de la capitale. Mais alors qu'il y a un conflit entre ceux qui souhaitent le retour du milieu de terrain et ceux qui ne veulent plus rien savoir, on apprend aujourd'hui par le biais d'un article de SoFoot quelques révélations sur le jeune joueur.

Pendant son jeune âge, Rabiot préférait l'OM au PSG

Le magazine spécialisé dans le monde du Football explique dans son article qu'Adrien Rabiot à son jeune âge était un fan de l'Olympique de Marseille.

Publicité

Mais ça ne s'arrête pas là, en plus de son support envers l'équipe ennemie du Paris Saint-Germain, on apprend que sa mère a toujours tout fait pour l'éloigner du PSG et elle ne s'en cachait pas.

Abdelhak Benaniba, ancien coéquipier d'Adrien Rabiot à l'US Créteil Lusitanos, où le jeune homme a fait ses gammes jusqu'à ses 13 ans est plutôt d'accord avec le premier point et déclare notamment que quand il y avait une rencontre entre l'OM et le PSG, Adrien Rabiot était toujours pour Marseille. Le dirigeant du FC Pau proche de la famille Rabiot, Jacky Mariz a lui révélé à SoFoot que la mère du joueur lui avait juré que son enfant n'irait jamais du côté du Paris Saint-Germain.

Véronique Rabiot voulait faire signer son fils en Espagne

Après une saison au Pôle Espoirs de Castelmaurou, Adrien Rabiot signe au centre de formation du Paris Saint-Germain en 2010.

Publicité

Mais une chose est certaine, la famille Rabiot n'était pas à fond derrière le club de la capitale et d'ailleurs, Véronique Rabiot tente de pirater l'accord de non-sollicitation (qui interdit à d'autres clubs pros de parler avec les parents du joueur) signé avec le PSG (en 2009) en proposant son fils à certains clubs espagnols.

En effet, au printemps 2009, peu avant son arrivée au Paris Saint-Germain, Véronique Rabiot, avec la complicité du dirigeant du Pau FC, a organisé une petite tournée en Espagne et plus particulièrement en Catalogne. Cet action devait permettre à Adrien Rabiot de se faire détecter par les clubs espagnols. Mais rien y fait. Le jeune joueur a bel et bien signé au sein du club de la capitale, il s'y est imposé et est même devenu il y a peu, un élément incontournable de l'effectif.

Publicité

Comme quoi, l'idée d'aujourd'hui, n'est pas celle de demain.