Sans faire de bruit, Tottenham avance. Après avoir dû batailler pour s'extraire de leur poule, les Spurs se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2011. Déjà vainqueurs 3-0 à l'aller, les hommes de Mauricio Pochettino ont crucifié le Borussia Dortmund 1-0 grâce à un but de Harry Kane.

Tottenham n'a pas tremblé

On leur promettait l'enfer. Large vainqueur à Wembley lors du match aller, Tottenham devait valider sa qualification en Allemagne, dans un Signal Iduna Park qu'on annonçait bouillant.

Cela ressemblait à un match piège, tant la dynamique des Spurs semblait s'enrayer depuis quelques temps (deux défaites et un match nul sur leurs trois dernières rencontres de Premier League). D'autant plus que le club londonien avait jusqu'alors la fâcheuse tendance à coincer à ce stade de la compétition, ne parvenant plus à franchir le cap des huitièmes depuis 2011. Une éternité.

Mais malgré la ferveur de leurs supporters, les hommes de Lucien Favre ne sont pas parvenus à renverser la situation.

Il a cependant fallu un Hugo Lloris des grands soirs pour repousser les tentatives des hommes en jaune, particulièrement lors de la première période. Le capitaine français, exemplaire sur sa ligne, s'est encore distingué par quelques parades de grandes classes et a même été élu homme du match par le Daily Mail et une partie de la presse anglaise. Disposés en 3-5-2, les Spurs ont su faire preuve d'une grande discipline afin d'étouffer les espoirs adverses.

Kane délivre les Spurs

En face, malgré les six changements opérés par Lucien Favre par rapport au match aller, et le retour de Marco Reus, le Borussia s'est montré dominateur mais n'est jamais parvenu à emballer la rencontre. Homme fort du début de saison, Jadon Sancho fut notamment transparent.

Peu à son avantage dans le jeu, Harry Kane s'est chargé de doucher les supporters adverses en marquant sur son premier tir (57e).

Lancé par Moussa Sissoko après une récupération de ce dernier, l'attaquant anglais a parfaitement ajusté le portier adverse pour placer le ballon au fond des filets. C'est son 14e but en 17 matches de C1. Une efficacité clinique qui permet aux Spurs de rejoindre l'Ajax Amsterdam, surprenant vainqueur du Real Madrid, en quarts de finale de la compétition.

La polémique des selfies dans le vestiaire

Tout à leur joie, les joueurs se sont empressés de poster sur les réseaux sociaux quelques photos prises dans le vestiaire après le match.

On y voit notamment Serge Aurier féliciter Hugo Lloris pour son 100e clean-sheat avec les Spurs. Une manière de partager leur fierté avec leurs fans.

Cette pratique va pourtant à l'encontre des directives de Mauricio Pochettino, l'entraîneur argentin ayant banni les selfies d'après-match après une défaite subi contre Arsenal quelques mois plus tôt, enjoignant à ses joueurs de "ranger leurs portables jusqu'à ce qu'ils aient gagné un trophée".

Manifestement, une qualification en quarts de finale suffit à leur bonheur pour le moment.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite