On connait désormais tous les qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Hier soir, Barcelone et Liverpool ont rejoint Manchester United, l'Ajax Amsterdam, Le FC Porto, Tottenham, Manchester City et la Juventus de Turin. Cette fois-ci, pas de remontada possible puisque les deux matchs allers s'étaient bouclés par un 0-0. En revanche, on pouvait peut-être attendre un exploit des lyonnais.

Lyon pas au niveau, la VAR non plus

Mais les hommes de Bruno Genesio n'ont pratiquement jamais tenu la comparaison avec leurs homologues catalans.

Le but pour revenir à 2-1 de Lucas Tousart n'a fait douter le Barça qu'une petite demie-heure. Avant ça, on retiendra également le fiasco de la VAR sur le pénalty accordé au champion d'Espagne. Sur le ralenti, on voit que Luis Suarez écrase le pied de Jason Denayer, qui retient exprès son pied sur le tacle, avant de s'écrouler. L'arbitre indique le point de pénalty sans que le VAR ne réagisse. Il y avait pourtant matière à regarder et l'UEFA a indiqué à demi-mots un problème dans le car régi à cet instant-là.

Pour le reste, l'OL n'a fait que de la figuration, laissant Léo Messi se régaler sur la pelouse du Camp Nou avec deux buts et deux passes décisives. Au final, les Gones s'inclinent 5-1 et laissent la plus belle compétition européenne orpheline de clubs français, une semaine après le fiasco du PSG.

Liverpool en patron

Dans l'autre confrontation, le choc entre Liverpool et le Bayern Munich était très attendu, d'autant plus avec le score nul et vierge du match aller. En lice pour son premier titre depuis 1990 en Premier League, les Reds voulaient-ils donner la priorité au championnat comme le laissait entendre Mohamed Salah ?

L'Europe a constaté qu'il fallait encore compter sur le dernier finaliste en C1. Rapidement devant grâce à un petit bijou de Sadio Mané, Liverpool a ensuite laissé revenir les Bavarois sur un csc de Matip.

La seconde période a donné définitivement raison aux Reds avec une tête de Virgil Van Dijk pour redonner l'avantage aux siens, puis un autre coup de casque cette fois-ci signé Sadio Mané, étincelant à l'Allianz Arena. Grâce à cette qualification des joueurs de Jurgen Klopp, l'Angleterre place quatre clubs dans le top 8 de cette Ligue des champions, une première depuis dix ans.

Quant au Bayern, l'heure est à la reconstruction avec un mercato estival, tout comme celui du Real Madrid, qui s'annonce des plus mouvementés.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite