Au lendemain du séisme survenu à Madrid et le fiasco du grand Real Madrid contre l'Ajax Amsterdam, cette fois-ci, c'est au tour du Paris Saint-Germain de vivre une soirée cauchemardesque. Après l'inimaginable "remontada" essuyée contre le FC Barcelone lors de la saison 2016-2017, le PSG chute à domicile contre Manchester United et se fait humilier et éliminer en huitièmes de finale pour la troisième saison de suite.

Les hommes de Tuchel avaient pourtant remporté le match aller 2 buts à 0. Ce mercredi soir, ça a été un véritable coup de tonnerre qui a frappé le Parc des Princes. Les joueurs et les spectateurs du PSG ne s'attendaient pas à vivre un tel scénario. Grâce aux deux buts marqués à l'extérieur lors du match aller, Paris était pourtant confiant pour la qualification en quarts de finale de la Coupe aux grandes oreilles.

En effet, aucune équipe ne s'était fait éliminer après avoir remporté le match aller à l'extérieur par deux buts d'écart. Cela montre l'énorme exploit qui attendait les joueurs de Solskjær pour ce match retour. Mais, comme lors du match face au Barca, il y a deux ans, Paris a fait des erreurs inacceptables à ce niveau et a offert quasiment la qualification aux Red Devils. Et finalement, ce qu'on redoutait a fini par se produire.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
PSG

Manchester a réussi à faire l'exploit. Rashford est venu crucifier Paris à la 94e minute sur un penalty obtenu sur une main de Presnel Kimpembe aux abords de la surface.

La fatalité du PSG en Ligue des Champions a encore resurgi

On pourrait penser que le Paris Saint Germain est maudit. Paris s'est fait sortir en huitièmes de finale par une équipe de Manchester United très faible. 10 joueurs potentiellement titulaires de cette équipe n'étaient même pas sur la feuille du match. Des joueurs clés comme Martial, Lingard, Mata, Sanchez étaient blessés.

La star de l'équipe Paul Pogba était suspendue pour ce match suite à son carton rouge écopé au match aller. Comme lors de la remontada acte 1, Paris a joué ce match la peur au ventre. Il s'est mis la pression tout seul. La défense parisienne a mis l'équipe adverse sur la bonne voie en lui offrant deux buts sur des erreurs individuelles monumentales. L'attaque parisienne a été fébrile. Cette fébrilité a été incarnée par un Mbappé qui a trébuché plusieurs fois face au portier espagnol De Gea.

Et la VAR crucifia le PSG

Le PSG et ses dirigeants réclamaient pendant plusieurs mois l'instauration et l'utilisation de l'assistance vidéo à l'arbitrage dans la Ligue des Champions. Cette requête venait suite aux nombreux faits d'arbitrage en défaveur du PSG ces dernières saisons en Champions League, notamment, lors de la première remontada subie par le PSG face au FC Barcelone. Lors de cette rencontre, le Barça avait marqué des buts et obtenu des penaltys contestés et contestables.

Ce mercredi soir, cet outil a été au désavantage de Paris. L'arbitre du match a accordé un penalty à la 90e minute après consultation de la VAR pour Manchester sur une main de Kimpembe. Main sur la tête après l'accord du penalty concédé contre Paris par sa faute, Kimpembe s'écroule par terre comme tous les joueurs du PSG après la fin du match sifflé par l'arbitre.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite