Pourtant vainqueurs à l’extérieur, les Parisiens se sont inclinés à domicile ce mercredi soir en Ligue des champions face à une équipe de Manchester faible et décimée. Retour sur un match catastrophe.

PSG : la malédiction du match retour

L'adage disait que la foudre ne tombait jamais deux fois de suite au même endroit. Exception française, au PSG, elle est tombée trois fois. Après la "remontada" de Barcelone en 2017, l'échec face au Real en 2018, voici la "remontada" de Manchester en 2019. Et à la fin ce sont toujours les Parisiens qui perdent.

Publicité

Cette équipe qui avait réussi à fournir une prestation honorable au match aller sans Neymar ni Cavani, s’est prise les pieds dans le tapis. Une grossière erreur de relance de Thilo Kehrer, une faute de main de Buffon, un penalty offert par Kimpembe et les Anglais réussissent leur hold-up. Ils étaient sans doute les premiers étonnés. Alors, naufrage collectif ou succession d'erreurs individuelles ? Au lendemain d'une soirée surréaliste, la presse européenne s'interroge sur les raisons d'un échec aussi cinglant que retentissant.

Kylian Mbappé KO

L’image était frappante. À la fin du match, le prodige de 20 ans était à terre. Comme nous. C’est peut-être la première grosse et tragique défaite de sa jeune carrière, déjà sillonnée de succès. Pourtant passeur décisif sur le but de Juan Bernat à la 12e minute, l’attaquant a manqué des occasions et généré des déchets. Désormais, sa phrase du match aller « Il faut arrêter de vendre la peur » le 13 février dernier, lui revient en pleine figure, comme un boomerang.

Quel avenir pour le Paris Saint-Germain ?

Hier soir, c’était la défaite de trop pour le club parisien.

Publicité

La mine abasourdie de Thomas Tuchel, les emportements de Neymar contre la VAR, la sidération de Nasser Al-Khelaïfi, ne peuvent occulter une triste réalité : malgré les moyens et les espoirs investis, le club ne parvient pas à se dessiner un destin de grand club européen. En attendant, pour digérer leur échec, les joueurs sont en repos jusqu'à dimanche prochain. D'ici là, des questions se posent. Quel avenir pour le club parisien ? Certains joueurs stars comme Mbappé ou Neymar prendront-ils la décision de garnir leur palmarès ailleurs à la fin de la saison ? Les Qataris auront-ils toujours un consentement à investir autant dans ce club maudit en Ligue des champions ? Une chose est certaine, hier soir c’était à Paris qu’il pleuvait.

Pas à Manchester.