Alors que le club a été, durant trois ans, sur le toit du Football européen et mondial, il semble être redevenu un club beaucoup plus normal (même si rien n'est normal au Real Madrid). En effet, cela fait deux mercatos consécutifs que le club n'a pas recruté de joueurs emblématiques, comme il avait pu le faire il y a une dizaine d'années avec Zidane et Figo, ou plus récemment avec Cristiano Ronaldo, Karim Benzema ou Gareth Bale.

Alors que la concurrence nouvelle avec le PSG ou encore Manchester City fait rage, les merengues ont réussi à acquérir un diamant brut : Vinicius Junior.

Le futur se conjugue au présent

Agé de 18 ans, Vinicius a déjà tout entre les pieds pour être une future star du football mondiale. Sélectionné en équipe du Brésil, auteur de buts mémorables ses vidéos YouTube font penser à un jeune ainé : Neymar.

En effet, on peut légitimement penser que le joueur, au-delà de ses compétences de footballeur, est aujourd'hui l'atout numéro 1 de la stratégie médiatique du Real Madrid. Gareth Bale qui aurait dû/pu prendre la suite de Cristiano Ronaldo, peine à retrouver son niveau qu'était le sien à Tottenham. Neymar et Mbappe étaient à l'instant T impossible à recruter pour la maison madrilène et font aujourd'hui les beaux jours du Paris Saint-Germain.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Real Madrid

Néanmoins, après des débuts prometteurs, le jeune joueur comme l'ensemble de la maison blanche semble marquer un temps d'arrêt. En effet, après la défaite 3-0 en coupe d'Espagne face à l'ennemi madrilène au Santiago Bernabeu, la presse espagnol a titré : "Vinicius juega, Suarez mata". Que l'on peut traduire par "Vinicius joue, Suarez tue", la comparaison est difficile, mais juste.

3 buts sur… 75 occasions

En effet, le jeune joueur souhaitait prouver au monde entier qu'il avait le niveau pour les grands rendez-vous.

Rapide et juste techniquement, il a pendant plus d'une heure fait mal à la défense barcelonaise. Auteur d'un rush exceptionnel de quarante mètres, dont le défenseur espagnol Gerard Piqué se souviendra certainement longtemps, il n'a pas réussi à cadrer sa frappe.

Ses prises d'initiatives, ses frappes dans des positions plutôt favorables vont destabiliser la défense du FC Barcelone en vain. Après une petite dizaine de frappes, le constat est sans appel: 0 but.

En face, les blaugranas ont été irréprochables.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite