C'était assurément l'une des mauvaises opérations de la 35e journée de Ligue 1, qui a pris cours sur les terrains français durant le week-end. L'Olympique lyonnais n'a rien pu faire de mieux qu'un match nul (2-2) contre le LOSC au Groupama Stadium. Et cela malgré 90 bonnes minutes d'acharnement devant les buts lillois. Un résultat qui place les hommes de Bruno Genesio sous la menace directe d'un retour de Saint-Etienne, qui affiche désormais six victoires au compteur sur les 7 dernières journées du championnat.

Il faut dire que les Lyonnais auront de quoi se mordiller les doigts. Après une bonne entame de match marqué par un but de Martin Terrier dès la 11e minute de jeu, les rivaux du LOSC auront quelque peu fini par se laisser endormir. Un but de Loïc Remy cinq minutes après le début de la seconde période viendra alors remettre les pendules à l'heure, avant celui de Boubakary Soumaré (68e). Heureusement, suite aux nombreuses tentatives de L'OL, Léo Dubois réussira à voir les buts de Mike Maignan s'ouvrir face à lui.

Un excès de fébrilité

Ce nouveau match nul, le 9e de la saison est plutôt mal tombé pour Lyon qui reste toujours cantonner à six points de Lille, alors que le club avait espéré effriter l'écart qui les séparait. C'est quasiment un au-revoir à la possibilité d'être le dauphin du PSG et d'accéder directement à la phase de poules de la très prestigieuse Ligue des Champions. Mais, c'est aussi une pression supplémentaire, puisque Bruno Genesio voit désormais son équipe talonnée par l'ASSE : un tout petit point sépare les Verts de la 3e place.

La formation lyonnaise semble donc en passe de pécher par excès de fébrilité. Après avoir beaucoup misé sur une qualification en quarts de finale de la Ligue des Champions contre le Barça il y a deux mois, et suite à la déconvenue contre Rennes en demi-finale de Coupe de France, les petits protégés de Jean-Michel Aulas affichent une panne de ressources. Une situation qui ne devrait pas s'éterniser puisqu'ils feront face, dimanche, à des Marseillais en quête d'Europe. De quoi rendre la fin de saison passionnante.

La Ligue des Champions en jeu

Mais, ce qui est dès à présent certain, c'est que l'OL n'a plus vraiment droit à l'erreur. Le club tient encore son destin entre ses mains, il faudra absolument aller chercher des victoires pour les trois dernières journées de Ligue 1. Et si le déplacement à Marseille s'annonce décisif, la réception de Caen et la confrontation à Nîmes ne se voudront pas des plus faciles. Dans le vestiaire, l'objectif reste clair pour chaque joueur qui voudrait amener l'équipe vers une participation en Ligue des Champions la saison prochaine.

Attention toutefois aux Stéphanois qui sont lancés depuis quelques semaines sur une formidable dynamique. Depuis leurs défaites coup sur coup contre l'OM et le LOSC au début du mois de mars, les hommes de Jean-Louis Gasset sont intraitables en Championnat. Caen, Nîmes, Amiens, Bordeaux, Reims, Toulouse et Monaco en savent évidement quelque chose. Quasiment assuré d'être présent en Ligue Europa, les Verts peuvent encore titiller le podium de la Ligue 1. La bataille pour la 3e place promet d'être intense !

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite