Ce lundi débute la 133e édition du tournoi de Tennis le plus ancien du monde. Du 1er juillet au 14 juillet, joueuses et joueurs s’affronteront à Wimbledon pour glaner un titre du Grand Chelem dans la Mecque de ce sport. Roger Federer y retrouvera son tournoi préféré, là où il a remporté son premier majeur. C’était en 2003. Titré à Halle il y a une semaine, il arrive en Angleterre avec le plein de confiance et fera, une fois encore, partie des favoris.

Federer veut reprendre sa couronne

Il y aura bien entendu le numéro un mondial et tenant du titre, Novak Djokovic, et le dernier vainqueur en date d’un Grand Chelem, Rafael Nadal, dans la même situation que le Bâlois.

Les bookmakers mettent d’ailleurs en avant le Serbe devant Federer et Nadal. Et c’est en somme plus que logique puisque sur ces 16 dernières années, personne, hormis Andy Murray (absent cette saison) à deux reprises, n’a soulevé le trophée en dehors du big 3. Il faudra alors être très solide du côté des Tsitsipas, Zverev ou encore Thiem pour déloger une de ces trois superstars. Eliminé en quarts de finale la saison passée par Kevin Anderson en cinq sets alors qu’il était tête de série numéro un du fait de son sacre en 2017, Federer voudra reprendre le pouvoir sur le gazon londonien.

Connors et Navratilova dans le viseur

Sur le chemin du Suisse, Lucas Pouille au troisième tour, Kei Nishikori en quarts et ensuite Rafal Nadal en demi-finales se dressent devant lui si la logique est respectée. Avant une éventuelle finale contre Novak Djokovic. Avant le dernier carré, le tirage au sort lui a offert un tableau assez clément même s’il faudra éviter les quelques pièges qui se présenteront. Une chose est certaine, si Nadal et Djokovic sont au rendez-vous, la mission de Federer sera corsée mais la victoire n’en serait que plus belle.

Une nouvelle victoire finale qui serait synonyme de 9e titre au All England Lawn Tennis Club. Il égalerait ainsi Martina Navratilova qui détient le record absolu au nombre de sacres à Wimbledon. L’homme aux 20 Grands Chelems peut aussi devenir le premier joueur à atteindre les 100 victoires dans un même majeur. Il lui faudra, pour se faire, atteindre les demi-finales puisqu’il compte pour l’instant 95 succès dans le tournoi. La référence en la matière reste Jimmy Connors qui a accumulé 98 victoires à l’US Open.

Une qualification en huitièmes de finale et RF battrait un nouveau record mais la barre symbolique des 100 aurait plus d’allure. Imaginez alors s’il lève le trophée au ciel un certain 14 juillet 2019.

Nombres de victoires dans un même Grand Chelem

  1. Jimmy Connors – 98 (US Open)
  2. Roger Federer – 97 (Open d’Australie)
  3. Roger Federer – 95 (Wimbledon)
  4. Rafael Nadal – 93 (Roland-Garros)
  5. Roger Federer – 85 (US Open)
Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite