L'Olympique de Marseille a eu le mérite de tenter quelque chose contre le PSG. Certes le résultat est lourd, surtout que la deuxième période a baissé en intensité, mais les joueurs et le coach n'ont pas 'garé le bus' devant la défense pour limiter la casse. De leur propre aveu (joueurs): le PSG est au-dessus de cette Ligue 1. Alors qu'est-il préférable : prendre 4-0 en tentant quelque chose ou alors espérer faire un 0-0 en ne faisant que défendre. Chacun se fera son propre opinion.

Aujourd'hui, les premières critiques tombent sur Villas Boas.

Pression sur Villas-Boas et le club olympien

Les avis sont nombreux et il est toujours facile de dire il aurait fallu faire ci ou ça. Villas Boas a pris ses responsabilités mais il s'est trompé et l'Olympique de Marseille a sombré voila tout. Selon Eric Di Meco, l'entraineur olympien s'est mis la pression tout seul avec ce résultat. En effet, si prendre trois (ou six) points contre le PSG ne fait partie de la feuille de route.

Gagner contre Lille et Lyon en fait partie, le calendrier fait bien les choses l'OM affrontera ces deux équipes les 2 et 10 Novembre prochain. Si ça tourne bien contre Lille et Lyon, il sort grandi de cette histoire-là. Si jamais ça tourne vinaigre, il va prêter les flancs à la critique et ça peut devenir très difficile pour lui très rapidement.''

Au-delà du résultalt, il est important de se rappeler le parcours du Portugais qui après des débuts réussis à Porto s'est quelque perdu à Chelsea, Tottenham puis Saint-Petersbourg, il arrive à Marseille avec un statut fragile et quelques doutes sur sa capacité à retrouver les sommets. Tant pour lui que pour l'Olympique de Marseille.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
OM

Les joueurs pas épargnés

Par le passé et malgré la classe d'écart qui sépare les deux équipes, les joueurs de l'OM s'étaient toujours montrés combatifs et se montraient dans ces chocs sous leur meilleur jour. Rappelons, tout de même que sans un coup franc dans les dernières secondes d'Edinson Cavani, L'OM aurait pu battre le PSG le 22 octobre 2017.

Lors de ce dernier Clasico, les joueurs étaient trop loin pour lutter ne serait-ce que physiquement avec les joueurs de la capitale.

Pour les joueurs, le premier à essuyer les critiques est Boubacar Kamara, le jeune défenseur n'a pas été bon et sa performance individuelle a déçu. Sur le premier but il laisse passer le ballon pour Icardi. Du côté des latéraux ce n'est pas brillant non plus, Hiroki Sakai peut en témoigner.

En défense centrale, l'absence d'Alvaro Gonzalez a été remarquée. Au milieu de terrain Strootman n'a pas existé, Maxime Lopez a été remplacé à la mi-temps, le seul qui s'en est à peu près sorti a été Valentin Rongier. L'attaque a été inexistante ou presque. Les Olympiens doivent se reprendre et vite ou sinon ils pourraient de nouveau sombrer et cela pourrait coûter cher.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite