Le PSG affrontera le 11 Mars prochain le Borussia Dortmund, en marge du match retour de la Ligue des Champions, le club prône l'union sacrée. En effet, les joueurs, le coach, la direction et membres du staff sont tous des grands compétiteurs. Si on a pu entendre ici et là quelques sorties fracassantes comme Neymar, qui avait ouvertement critiqué le staff, il est toujours plus facile de critiquer les autres quand on est déçu de sa propre performance. Après, le match, les joueurs, avec Angel Di Maria comme porte parole ont échangé avec Thomas Tuchel (notamment le 3-4-3 mis en place) et ce sont dit les choses.

Les joueurs sont concentrés, rien n'est joué, le Borussia Dortmund est prévenu.

PSG: Une communication inspirée par celle du FC Barcelone?

Lors de la désormais célèbre Remontada ou encore lors de la défaite contre Manchester United, la presse louait le travail effectué par le PSG. Après deux matchs aller très maitrisés, les deux autres très mauvais avaient entrainés l'élimination du club de la capitale. Cette année, malgré une défaite qui aurait pu être pire, le but à l'extérieur de Neymar change beaucoup de choses. Les joueurs savent qu'avec une victoire sur le score de 1-0 la qualification sera en poche. Et si finalement ce match retour était un acte fondateur pour le club? Les joueurs y croient.

Trois semaines, c'est le temps qui sépare le match aller de ces huitièmes de finale au match retour, un temps important pour se concentrer, travailler, inverser la tendance mais aussi communiquer. Les joueurs semblent avoir retenu la leçon et les messages sur les réseaux sociaux sont porteurs d'espoir.

Les clubs de Ligue 1 soutiennent le PSG

Les fans de Football on pu profiter du plus haut niveau du football européen avec la Ligue des Champions. Dès ce week-end, les championnats nationaux reprennent leurs droits. Le PSG recevra les girondins de Bordeaux dimanche soir au parc des Princes. Avant les matchs, les coachs passent devant les médias pour la traditionnelle conférence de presse.

Les Parisiens peuvent compter sur le soutien de Robert Moreno (coach de l'AS Monaco): "Quand on est entraîneur, on a les responsabilités quoi qu’il se passe, quand l’équipe va bien ou quand l’équipe va mal. Parfois, j’ai l’impression que ces responsabilités on ne l’ait a que quand on perd. […] En Champions League, c’est très difficile de jouer et de la gagner. Entraîner le PSG c’est très difficile. Tout le monde pense que c’est facile d’entraîner le PSG"

De son côté, l'ancien sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech a lui aussi manifesté son soutien au PSG en indiquant que le club pouvait bien évidemment se qualifier pour le prochain tour. Le PSG se prépare, les joueurs seront prêts.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!