Il semblerait qu'une solution concernant le salaire des joueurs ait été trouvée. Si on ne sait pas encore quand les championnats reprendront, s'ils reprennent, les clubs font leur maximum pour trouver des solutions et ne pas déposer le bilan. En effet, avec les salaires à payer et des revenus quasiment nuls, il est nécessaire de trouver une solution rapidement. Selon l'AFP, les joueurs de Ligue 1 auraient accepté une baisse 'provisoire' de le leur salaire afin de préserver la pérennisation de leur club. Il semblerait qu'un système de tranche soit mis en place pour que les diminutions de salaire soit liées aux revenus.

Si rien n'est encore officiel, 'une grande majorité des joueurs' serait favorable à ce système, selon le dirigeant de l'Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP).

Football : La Ligue 1 fait face

Difficile de savoir quelles seront les traces financières qui seront laissées par le coronavirus. Si pour le moment, l'objectif est de sauver des vies et limiter la propagation de la pandémie, un jour la vie reprendra ses droits. Actuellement en pause, le football se rejouera bientôt mais les clubs doivent dès à présent penser au futur. Pour le moment, il faut se serrer la ceinture. Il y a quelques jours, les diffuseurs des droits tv Canal Plus et Bein Sports ont annoncé qu'ils ne paieraient pas leur prochaine échéance car les matchs ne se jouent pas.

Alors que les pertes économiques sont importantes, les joueurs doivent consentir à des baisses de salaires. Le président de l'UNFP s'est exprimé sur ce qu'allait prochainement faire les joueurs : "L'idée, c'est que les joueurs diffèrent une partie de leurs salaires d'avril pour permettre aux clubs de s'en sortir".

Un effort provisoire qui aidera grandement les clubs.

Plusieurs tranches seront mises en place

Comme de nombreuses industries, le monde du sport ne fonctionne plus et les pertes financières sont importantes. Il faut se serrer la ceinture, ce qui a déjà été en partie possible grâce au chômage partiel.

Mais pour les joueurs, un système de barème progressif permettra de réduire la voilure. Ainsi, en fonction de leur salaire, les joueurs auront une diminution de ce dernier. Pour les joueurs gagnant moins de 10 000 euros par mois, ils conserveront 70% de leur salaire et ne seront pas concernés par les ajustement ci-dessous. 20% de rémunération en moins en avril pour les joueurs qui ont un salaire compris entre 10.000 et 20.000 euros; 30%, pour ceux entre 20.000 et 50.000 euros; 40%, pour ceux entre 50.000 et 100.000; et enfin 50% en moins pour ceux percevant plus de 100 000 euros par mois. Les joueurs ayant les plus gros salaires auront donc une diminution plus importante. Les joueurs devraient accepter ces conditions prochainement.

Dans d'autres pays comme l'Allemagne, une baisse de salaire a déjà été consentie par les joueurs. En Angleterre et en Italie, la situation est plus complexe et aucun accord n'a pour le moment été conclu. De son côté, l'UEFA met la pression sur les championnats pour qu'ils soient menés jusqu'à leur terme. L'instance dirigeante européenne menaçant d'une exclusion à la prochaine édition de la Ligue des Champions les clubs des championnats qui n'iront pas jusqu'à leur terme.

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!