L'attaquant français, Alexandre Lacazette, arrivé pendant le Mercato 2017, du coté des Gunners d'Arsenal contre la somme de 53 millions d'euros, n'est pas à sa première dans cette pratique dangereuse. En effet il y a 18 mois, le joueur a été averti par son club après la diffusion des images de lui en train d’inhaler du gaz hilarant.

Le gaz d'oxyde nitreux, qui était utilisé par les dentistes comme anesthésiant avant introduction de meilleurs produits il y a quelques années, est maintenant à la mode chez les jeunes fêtards désireux de l'euphorie légère qu'il induit lorsqu'il est inhalé. L'abus du protoxyde d'azote (son autre nom), peut entraîner une privation d’oxygène.

Arsenal voudrait sanctionner Lacazette pour son comportement

Dans la vidéo relayée par le tabloïd anglais Daily Star, l'international français semble consommer le gaz hilarant à travers un ballon de baudruche, avant de retomber dans son siège. Les journalistes britanniques rapportent, qu'il avait envoyé ces images à des amis dans la semaine.

Sur un fond de musique de rap, l'ancien joueur de l'Olympique lyonnais avait écrit à ses amis qu'il était chez lui en train de se détendre. Mais, avec le contexte actuel et le confinement au Royaume-Uni, le Français s'offre un bad buzz qu'il aurait pu éviter.

Pire encore, le club londonien a publié un communiqué, déclarant que c'était une affaire privée, qu'il prenait très aux sérieux ces agissements de leur joueur et que le dossier sera géré en interne.

Si Arsenal passe à l'action, l'attaquant de 28 ans, qui ne donne pas le bon exemple à ses jeunes coéquipiers, pourrait être sanctionné lourdement par ses dirigeants, car il avait déjà eu des ennuis, il y a quelques mois, pour les mêmes faits.

Alexandre Lacazette n'était pas à son premier coup d'essai

Le buteur français qui gagne 180 000 livres par semaine du coté de la Premier League, avait été pris dans un polémique avec plusieurs de ses coéquipiers à Arsenal, après l'utilisation du gaz hilarant.

En effet, des images sont apparues en 2018 dans le tabloïds anglais, où on aperçoit Alexandre Lacazette, Mesut Ozil, Matteo Guendouzi, Pierre-Emerick Aubameyang et Sead Kolasinac, lors d'une soirée très houleuse dans une boite de nuit londonienne. On pouvait aussi voir, tous les joueurs en train d'inhaler du protoxyde d'azote pendant cette fête.

Arsenal avait immédiatement réagi et averti ses joueurs, tout en rappelant leurs responsabilités en tant que représentants du club.

Il faut rappeler qu'en Angleterre et au Pays de Galles, la possession du gaz d'oxyde nitreux n'est pas illégale, mais sa vente est interdite au moins de 18 ans.

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!