L'attaquant algérien du SCO d'Angers, Farid El Melali, vit mal le confinement visiblement. En effet, selon les sources du journal Le Parisien, le joueur de 22 ans a été arrêté et placé en garde à vue par la police ce mardi 5 mai pour des faits d'exhibitionnisme sexuel.

L'international algérien aurait été surpris dans la nuit du 4 au mardi 5 mai par ses voisins en train de se masturber dans la cour de l'immeuble et cela pendant qu'il regardait le domicile d'une voisine du rez-de-chaussée.

Le joueur sera jugé prochainement

Les voisins, choqués par l'attitude de jeune homme de 22 ans, ont tout de suite appelé les forces de l'ordre qui l'ont interpellé et emmené au commissariat.

Ce n'est pas la première fois que l'ancien attaquant du Paradou (première division algérienne), faisait l'objet d'un signalement pour de tels agissements, selon les informations du quotidien Le Parisien.

Pendant son audition, Farid El Melali a admis avoir eu une attitude inappropriée, a été relâché et a pu, regagner son domicile dans la journée. L'Angevin sera bientôt jugé devant la cour de justice et il encourt une amende dans le cadre d'une comparution de reconnaissance préalable de culpabilité. L'avocate du joueur, affirme que son client "ne ciblait personne et qu'il n'avait été agressif envers personne".

De son coté, le club d'Angers indique avoir pris connaissance de la situation du joueur, sans pour autant indiqué d'autres infirmations.

Angers avait prolongé Farid El Melali récemment

Ce lundi 4 mai, on apprenait que le Fennec, arrivé en 2018 du coté de la Bretagne, avait accepté l'offre de prolongation proposée par les dirigeants angevins. Le SCO d'Angers, avait annoncé sur son site officiel que le jeune algérien de 22 ans, s'était réengagé avec le club jusqu'en 2023.

Farid El Melali, auteur d'un bon début de saison avec le club breton, a été freiné par une blessure qui l'a longtemps éloigné des terrains. L'attaquant algérien a inscrit cette année la bagatelle de cinq buts toutes compétitions confondues (3 buts en Ligue 1 et 2 buts en Coupe de France) pour un total de 11 rencontres disputées.

Le SCO d'Angers été déjà secoué par une affaire d'agression sexuelle

Le 6 février dernier, le tribunal d'Angers avait mis en examen Saïd Chabane, le président angevin pour des faits d'agressions sexuelles aggravées sur des salariées du club breton. Le chef d'entreprise de 55 ans, après avoir été convoqué par la police, avait été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête ouverte à la suite des plaintes des employées.

Les faits se seraient déroulés au cours de l'année 2019 et les jeunes Femmes qui ont entre 25 et 30 ans ont déclaré avoir été victime de 'caresses très appuyées sur les parties intimes'. Le président du club breton, contestait les allégations portées contre lui et déclarait être déterminé pour prouver son innocence.

Suivez la page Football
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!