Selon les dernières informations du magazine économique "Challenges" publiées ce 14 mai, l'Olympique de Marseille a rejeté la première offre d'Al-Walid pour le rachat du club. Le membre de la famille royale saoudienne vise le Vélédrome ainsi que l'OM, mais Franck McCourt, propriétaire du club olympien, ​​n'a pas l'intention de vendre, à moins d'une offre colossale.

Une vente en cas d'offre conséquente

D'après le prestigieux magazine français, le prince est entré en contact avec l'Olympique de Marseille grâce à Jamie McCourt, l'ex femme de Franck McCourt. On peut ainsi apprendre, qu'il y aurait eu une réunion téléphonique entre Al Walid et McCourt il y a deux jours (le 12 mai) au cours duquel le propriétaire du club olympien l'a informé que "l'OM n'est pas à vendre".

Initialement, le magnat saoudien voulait acquérir le club pour 250 millions d'euros et le vélodrome pour 150, mais il n'y a pas encore de chiffres officiels pour l'offre.

Apparemment, Kacy Grine, un homme d'affaires français, aurait recommandé à Al-Walid l'acquisition de l'Olympique de Marseille. Le géant français a des problèmes financiers, entraînant un déficit de 78 millions d'euros par rapport à la saison dernière, alimentant des rumeurs selon lesquelles l'équipe était à vendre. Cependant, McCourt a été très clair et ne vendra en principe le club que si une offre irréfutable arriverait. Et voilà qu'un journaliste prétend qu'un autre acheteur pourrait entrer dans la danse très rapidement.

De quoi relancer la rumeur de le vente de l'OM ?

Il n'y aurait pas seulement les Saoudiens

D'après le compte Twitter "InfoVenteOm", Thibaud Vezirian, qui est plutôt bien informé d'habitude, lui aurait affirmé que l'Olympique de Marseille était bel et bien à vendre, mais que les Saoudiens ne seraient pas forcément les seuls sur le coup.

En effet, il déclare que prochainement, il est possible que les dirigeants du club olympien rencontrent un ou plusieurs acheteurs. D'ailleurs, le journaliste l'affirme à demi-mot sur les réseaux sociaux, en déclarant qu'il allait bientôt s'exprimer sur le sujet, lorsqu'il avait assez d'éléments à sa disposition évidemment.

Du côté des Saoudiens, il n'y a pas d'avancées supplémentaires.

"Dés que j'aurais réuni et vérifié assez d'informations sur d'autres acheteurs qui se réunissent bientôt dans le but de formuler une offre. Sur les Saoudiens, j'ai quand même pas mal déjà fait le tour de la question, pas d'avancées supplémentaires aujourd'hui", a déclaré Thibaud Vezirian sur son compte Twitter. Une chose est certaine, les négociations dureront encore quelques temps, et il n'est pas dit qu'entre temps d'autres révélations surviennent dans les journaux.

Affaire à suivre.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!