Le casse-tête du choix du format de reprise semble se résoudre petit à petit pour la NBA. ESPN rapporte que la NBA prévoit de regrouper 22 franchises pour une reprise de la saison à Orlando. Il s’agirait des 16 équipes hypothétiquement qualifiées en playoffs, plus les Wizards à l’Est et les Blazers, Pelicans, Spurs, Kings et Suns à l’Ouest.

NBA : la reprise sous un format inédit ?

Ce format de retour au jeu inclurait de reprendre la fin de la saison régulière pour atteindre un peu plus de 70 matches joués pour chacune des 22 franchises. Suivrait ensuite un tournoi "play-in" déterminant le dernier qualifié pour les playoffs dans chaque conférence, et enfin les playoffs classiques.

La formule de ce tournoi n’est cependant pas encore déterminée et de nombreuses questions se posent. L’avantage du terrain ne pouvant exister en terrain neutre, comment récompenser les équipes mieux classées au moment du tournoi ? A l’Ouest, 6 équipes sont susceptibles de participer à ce tournoi. Si Memphis maintient sa 8e place et son avance sur les autres franchises, doit-elle bénéficier d’un parcours plus facile ou plus court que les 5 autres franchises ? Les mêmes problématiques se posent à l’Est entre Orlando, Brooklyn et Washington, des problématiques qui devront trouver des réponses...

Les 8 franchises non conviées ont aussi leur mot à dire

Dans la conférence tenue ce vendredi avec le conseil d’administration, certaines franchises mal classées ont fait savoir leur motivation à faire partie du plan de reprise de la NBA.

Elles militeraient donc pour une reprise de la saison avec les 30 franchises de la ligue. Mais ce ne sont pas uniquement ces franchises qui plaident leur cause, puisque c’est le propriétaire du Thunder, Clay Bennett, pourtant qualifié aux playoffs et donc convié à Orlando, qui aurait tenté d’expliquer les détresses financières et sportives que les franchises dans les petits marchés pourraient rencontrer si elles sont mises de côté.

Selon lui, ces franchises ne peuvent pas rester 9 mois à l’arrêt, de mars à décembre (date probable de reprise de la saison 2020-21). Cela pourrait avoir un impact sur le développement des joueurs, mais aussi pour attirer des sponsors et vendre des places dans leurs salles pour la saison suivante.

Même si Adam Silver souhaitait une reprise avec les 30 équipes au départ, il a tenu à rappeler ce vendredi que certains joueurs et certaines franchises ne sont pas aussi investies dans des semaines de training camps et des périodes de quarantaine pour seulement quelques matches de saison.

Une solution pourrait cependant permettre un retour au jeu pour ces 8 franchises et ainsi diminuer la peur de certains dirigeants de ne pas voir leurs joueurs pendant une telle période. Il s’agirait d’une ligue d’été permettant aux joueurs de retrouver les parquets et de travailler le collectif avant de reprendre la saison suivante.

Ne manquez pas notre page Facebook!