Du côté de l'Olympique de Marseille, les derniers mois, les dernières ont été très rythmées. En effet, après l'arrêt de la Ligue 1, à cause de la pandémie du coronavirus, le club a vu sa deuxième place confirmée par les instances dirigeantes et le conseil d'Etat. Néanmoins, même en temps de repos, le club phocéen peut connaitre quelques remous. Le départ du désormais ex-directeur sportif Andoni Zubizarreta a créé des vagues au point que le coach portugais André Villas-Boas a failli quitter le navire mais est finalement resté. Enfin, il y a quelques jours, c'est Mourad Boudjellal, qui a créé un véritable raz-de-marré en annonçant qu'il portait un projet de rachat... Aujourd'hui, rien n'est encore fait.

Néanmoins, la bonne humeur est au rendez-vous comme on pu le montrer Dimitri Payet et Bouna Sarr sur Twitter.

'On mange du Bouna Sarr'

Dans un groupe la bonne humeur permet aux joueurs d'avancer. De retour sur les terrains d'entrainement après une pause forcée liée à la pandémie de Coronavirus, les joueurs phocéens ont repris le chemin d'entrainement. On a pu notamment voir Dimitri Payet qui avait créé la polémique suite à son refus de diminuer son salaire mais qui quelques jours après avait annoncé une prolongation surprise. Si Franck Ribéry s'est fait insulté par les supporters de la Fiorentina, le réunionnais n'est pas passé loin de la correctionnelle. En renouvelant son contrait il se dits "Marseillais à vie". A noter que selon les informations relayées, le joueur avait accepté de faire une baisse importante de son salaire.

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on voit le Marseillais chambrer son coéquipier Bouna Sarr. En effet, vraisemblablement après un entrainement, Dimitri Payet a répondu à une question de Bouna Sarr en chambrant ce dernier. Il a ainsi déclaré "Le matin on ne déjeune pas parce qu'on mange du Bouna Sarr depuis une semaine".

Une réponse qui a fait éclater de rire son coéquipier.

Bouna Sarr met les choses au clair concernant son avenir

L'Olympique de Marseille, s'il n'est pas vendu, devra renflouer des caisses biens vides. Compte tenu de la menace du FairPlay Financier, le gendarme de l'UEFA qui plane au dessus de la tête des olympiens, il va falloir trouver des solutions.

Plusieurs joueurs sont invités à trouver un nouveau point de chute. Il y a ceux dont le salaire est jugé trop important (Strootman, Mitroglou, Germain) et ceux qui ont une belle côte sur le marché des transferts. On pense ainsi a Morgan Sanson ou Maxime Lopez tous deux plaisent en Angleterre ou encore Jordan Amavi, suivi de très prés par le Napoli.

De son coté, Bouna Sarr est lui aussi annoncé partant. Néanmoins, le joueur a tenu aujourd'hui après les choses au clair. Après six saisons passées sous les couleurs olympiennes, le joueur confirme qu'il se sent bien et qu'il n'a aucune intention de quitter l'Olympique de Marseille. Une bonne nouvelle pour les joueurs et supporters phocéens.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!