Avec ses sept recrues depuis le début du Mercato, le Racing Club de Lens a débuté l’intersaison pied au plancher. Il faut dire qu'après une absence de la Ligue 1 de plus de six ans, il faut mettre toutes les chances de son côté. Cependant, à en croire Franck Haise, le coach des Sang et or, le recrutement n’est pas terminé. Explications.

Des renforts au milieu et en piston

Malgré un mercato déjà bien avancé, le Racing Club de Lens ne veut pas en rester là. En effet, les sang et or souhaitent enrôler un ou plusieurs joueurs dans l'entrejeu notamment, mais ce n'est pas tout. La récente blessure de Cheick Traoré pourrait pousser ses dirigeants à faire un dernier effort pour récupérer un autre latéral gauche.

C'est en tout cas ce que souhaiterait le coach lensois, Franck Haise qui a déclaré récemment pour le site internet du club, que même s'il était content de son groupe actuel et des joueurs présents sur le moment, tout le monde savait qu'il fallait encore se renforcer : "On a besoin de se renforcer au milieu et maintenant sûrement également sur le piston à cause de la blessure de Cheick".

L'entraîneur poursuit son propos en précisant que pour le moment, il est content des nouveaux venus. Ces derniers bossent bien, s'investissent pour le club selon Franck Haise. Malgré tout ça, il espère avoir d'autres renforts rapidement ou pas pour pouvoir se rendre compte de toutes les forces en présence de son équipe.

Et il faudra bien s'occuper de tout le monde, puisque la mission maintien du Racing Club de Lens sera difficile avec la concurrence qu'il y a en Ligue 1 : "On verra où nous en serons dans un semaine, 3 semaines ou fin septembre. Aujourd'hui nous travaillons avec les joueurs qui sont là et qui donnent tout".

16 000 spectateurs pour le PSG ?

Si le Racing Club de Lens se prépare sur le terrain, dans les coulisses ça s'agite également. En effet, alors que les Sang et Or recevront le Pairs Saint-Germain le 29 août prochain à Bollaert-Delelis pour leur grand retour à domicile en Ligue 1, les supporters lensois aimeraient en profiter.

D'après plusieurs sources des médias lensois, ces derniers souhaiteraient une jauge à 16 000 spectateurs. Sachant qu'avec la pandémie de coronavirus qui est toujours présente et bien présente en France, la règle est formelle : pas plus de 5000 spectateurs seront acceptés.

Reste à savoir maintenant si le préfet pourra accepter une dérogation spéciale pour le Racing Club de Lens. Pour rappel, la campagne du Racing Club de Lens, lancée début juillet, a permis de dépasser le seuil des 20 000 abonnés, contre 16 000 au cours de la saison passée, un nombre déjà très élevé pour un club de Ligue 2. Affaire à suivre.

Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!