Nouveau chapitre dans le feuilleton du transfert de l'attaquant uruguayen, Luis Suarez. Alors que les médias espagnols parlent de début de négociations entre le joueur catalan et l'Atlético Madrid pour un transfert dans les prochains jours, la police italienne a ouvert une enquête sur le test de langue qu'il a subi de l'autre coté des Alpes. Le numéro 9 devait obtenir ce certificat afin d'obtenir le passeport italien, une condition préalable pour rejoindre la Juventus Turin, chose qui finalement ne s'est pas produite.

Le 17 septembre dernier, Luis Suarez, s'était rendu en Italie pour passer le test afin d'obtenir la nationalité italienne et ainsi ne pas prendre une place extra-communautaire au sein de l'effectif de Juventus de Turin.

Peu de temps après avoir passé le test, son approbation a été communiquée: l'Uruguayen était prêt à signer pour le club transalpin. Cependant, le transfert n'a pas pu aboutir pour diverses raisons, notamment le fait que le Barça n'ait pas voulu renforcer un concurrent direct en Ligue des Champions.

Aujourd'hui, les médias transalpins affirment que la Garde des finances aurait détecté des irrégularités dans l'examen d'italien de Luis Suarez. La garde des finances (police douanière et financière d'Italie) et le parquet de Pérouse ont ouvert une enquête. La presse italienne affirme que l'ancien joueur de Liverpool, aurait connu les questions avant le test.

Les étonnantes révélations sur le test truqué de Luis Suarez

Le quotidien sportif italien, La Gazzetta dello Sport, révèle ce mardi 22 septembre quelques détails de l'enquête, tels que les écoutes téléphoniques que la Garde des finances et le parquet de Pérouse ont effectué sur l'examen italien du toujours joueur à l'Université des étrangers de Pérouse.

Parmi les phrases: "Il a un salaire 10 millions, il doit passer l'examen"..."“Mais il ne conjugue même pas ses verbes, il ne parle qu’à l’infinitif"..."Dites-moi quelle note je donne et c'est tout"..."Nous l'avons bien préparé, il mémorise une partie de l'examen", ont dit certains des responsables de l'examen.

Il y aurait aussi des déclarations plus sérieuses: "S'ils le suspendent, ils nous attaqueront"..."mais comment allons-nous le suspendre!"..."Ma peur est que les journalistes lui posent deux questions et qu'il s'effondre.". Par ailleurs, l'une des femmes enquêtée a été catégorique sur la connaissance du Pistolero de la langue italienne: "Il ne sait pas prononcer un mot."

De son coté, la faculté nie ces prétendues irrégularités: "En ce qui concerne les enquêtes en cours, l'Université des étrangers de Pérouse réaffirme la véracité et la transparence des procédures suivies pour l'examen effectué par le footballeur Luis Suarez et espère que cela ressortira clairement à la fin des vérifications en cours".

Les réseaux sociaux se moquent du test truqué de Luis Suarez

Sur Twitter, de nombreux internautes se sont empressés de tacler le joueur de Barcelone mais également le club culé et la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo.

"Après le corps arbitral, la Juve corrompt même l’éducation nationale mdr quel club ignoble"..."Même pour une épreuve de langue le barca est corrompu mdrr"..."J’aurai adoré qu’il signe à la juve et que lors de sa présentation il n’arrive pas à aligner 2 phrases en italien".

Un autre twittos, a rebondi sur la publication d'Adil Rami sur Instagram qui affirme avoir été victime de racisme contre Marseille, avec les différentes fautes d'orthographe: "Si Suarez triche aux examens en italien (qu'il n'aurait même pas réussi en espagnol), on est certain qu'Adil Rami, lui, ne se fait pas aider pour écrire ses posts"

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!