Alors que la stratégie affichée par les dirigeants de l'OM au début du Mercato laissait entendre que les ventes conditionneraient l'arrivée de nouveaux joueurs, il en a finalement été tout autre. Les Olympiens ont réussi à se renforcer en faisant preuve d'imagination et d'audace. Du transfert gratuit de Pape Gueye au pari Luis Henrique en passant par Nagatomo, l'OM se veut entreprenant et reste actif, surtout du côté des ventes désormais.

Radonjic poussé loin de l'OM

Acheté en 2018 à l'Etoile Rouge de Belgrade, l'ailier serbe âgé de 24 ans peine à convaincre malgré un exercice 2019-2020 satisfaisant.

Il a en effet rapporté des points précieux à l'OM la saison dernière à l'occasion de rentrées virevoltantes mais n'a jamais réussi à s'inscrire dans la durée comme titulaire. À l'image de son entrée dimanche en fin de match contre Metz, où après avoir lamentablement perdu de nombreux ballons, il a délivré une importante passe décisive à Morgan Sanson pour arracher un match nul dans les dernières secondes. L'Equipe indique que le coach André Villas-Boas serait déçu de l'évolution et la préparation du joueur et chercherait à s'en débarrasser, même sous la forme d'un prêt. La Sampdoria serait sur le coup, pour le plus grand plaisir des supporters. La presse grecque a également évoqué un interêt de l'Olympiakos, où il pourrait rejoindre l'ancien Marseillais Mathieu Valbuena.

La piste italienne apparaît comme nettement plus crédible tant la Sampdoria a besoin de se renforcer. De plus, le Serbe est déjà passé par l'Italie à l'AS Rome puis Empoli. Radonjic a été recruté en 2018 pour la coquette somme de 12 millions d'euros. Pas sûr que le club de la Canebière s'y retrouve financièrement sur ce dossier.

Vendre Mitroglou à tout prix

Arrivé en provenance du Benfica Lisbonne à la fin de l'été 2017, Kostas Mitroglou est la risée des supporters et des observateurs. Recruté par Rudi Garcia, le buteur grec a brillé par sa médiocrité et sa maladresse. L'OM l'a depuis prêté successivement à Galatasaray en Turquie et au PSV Eindhoven aux Pays-Bas, sans succès.

Le poids de son salaire, 360 000 euros bruts par mois, exaspère et oblige à lui trouver une porte de sortie. L'entraîneur portugais n'a d'ailleurs laissé aucune ambiguïté le 28 août en évoquant l'attaquant de 32 ans : 'Mitroglou, on a parlé pour qu'il vienne s'entraîner parfois avec nous. Je lui ai dit que je ne comptais pas sur lui. Après, on ne peut pas mettre un joueur à la porte, il a un contrat. Kostas, je l'aime bien, il m'a dit que j'étais le seul portugais avec qui il n'avait pas eu de bonne relation (rires). C'était un échange franc, direct. Je lui souhaite le meilleur pour la suite'. Lui trouver un point de chute constitue une priorité, le site Calciomercato a d'ailleurs évoqué le fait qu'un intermédiaire l'a proposé à l'AS Rome pour combler le départ de Dzeko.

Proposition vite déclinée par les Italiens. L'Olympiakos représenterait une solution crédible pour rapatrier le joueur, qui y a brillé par le passé. Sinon, l'OM envisagerait de rompre son contrat.

L'OM incertain avec Germain

On le voit, le front de l'attaque de l'OM évolue avec l'arrivée de Luis Henrique et les envies de dégraissages. Valère Germain aussi ferait partie de la liste des indésirables. En quelque sorte reconverti attaquant de côté par AVB qui ne l'utilise quasiment qu'en remplaçant de Florian Thauvin, le Français qui avait brillé à l'OGC Nice mais surtout sous les couleurs de l'AS Monaco n'a jamais retrouvé un niveau de performance convaincant. Professionnel et investi, le besoin d'argent apparaît comme la véritable explication de sa mise sur la liste des transferts.

Le buteur de 30 ans touche 300 000 euros par mois. Salaire qui risque de poser de sérieux problèmes pour la revente, au vu des performances et du statut du Français. Le FC Nantes a manifesté son interêt mais les 4 millions annuels bruts sont totalement hors de portée des Canaris. L'Equipe relate en effet que Christian Gourcuff avait abandonné l'idée évoquant l'éclosion du jeune Randal Kolo Muani : 'En termes de recrutement, l’éclosion de Kolo Muani change la donne. Recruter pour recruter n’a aucun intérêt'. Libre en juin prochain, Germain pourrait donc terminer son contrat avec l'OM en se contentant de quelques minutes par match tout au plus. Il a d'ailleurs arraché le nul au Vélodrome après être rentré à la suite d'un OM-LOSC catastrophique.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!