L'Olympique de Marseille a mis fin à sa malédiction face au Paris Saint-Germain. En s'imposant face au club de la capitale lors du Classique ce dimanche 13 novembre au soir, les Phocéens ont également envoyé un message au championnat de France : Il faudra compter sur eux cette saison en Ligue 1. Au-delà du résultat de ce match, c'est l'atmosphère qui y régnait qui fait aujourd'hui beaucoup parler les fans. De nombreux faits de jeu se sont en effet produits. Des penaltys oubliés au PSG en passant par un but injustement refusé à Dario Benedetto ou encore aux bagarres en fin de match, l'arbitre de la rencontre, Jérôme Brisard, aura totalement coulé.

Des décisions qui ont frustré les joueurs au fur et à mesure de l'avancement du match. Aussi, deux faits de jeu très importants se sont déroulés sans que personne du corps arbitral ne prenne une décision.

Un crachat pour Di Maria ?

Pendant tout le match et même après, Neymar Jr s'est offusqué du comportement d'Alvaro Gonzalez. Le Brésilien l'accuse d'avoir tenu des propos racistes à son égard. L'ancien du Barça en viendra même à lui mettre une petite tape derrière la tête en toute fin de match, ce qui lui vaudra une explosion logique. Avant cela, Alvaro faisait déjà parler de lui pour une altercation avec Angel Di Maria. Après s'être échangés quelques mots insultants, les deux hommes se sont épargnés pour la suite de la rencontre.

Sauf qu'un crachat de Di Maria aurait été dénoncé par l'Espagnol lors de leur altercation. Une nouvelle vidéo de Téléfoot dévoile en effet que l'ancien du Real Madrid a bien craché dans la direction d'Alvaro, même si son crachat ne l'a pas touché. Une séquence qui pourrait coûter cher à Angel Di Maria si la commission de discipline décidait de se saisir de la vidéo.

En cas de coronavirus, le fait de cracher sur ou en direction de quelqu'un peut être considéré comme un délit.

Le crachat de Di Maria envers Alvaro :

Alvaro suspendu pour des propos sur Neymar ?

Ce mercredi 16 septembre, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel va statuer sur les cas autour des suspendus du Classique entre le PSG et l'OM.

Parmi ces nombreux cas, on retrouve celui de Neymar, qui sera donc jugé pour sa tape dans l'arrière de la tête d'Alvaro. Ces derniers jours, le PSG a tenu à apporter son soutien à Neymar, indiquant qu'il ferait tout son possible pour prouver qu'Alvaro a bien insulté le Brésilien avec des propos racistes. Des caméras de BeIN Sports auraient d'ailleurs un angle sur lequel on verrait des insultes être proférées. Suffisant pour condamner Alvaro ? Réponse dans les prochaines heures. En tout cas, une chose semble certaine, la pression ne retombe pas après ce PSG-OM qui restera sans doute dans la mémoire des fans de football.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!