Le dossier de vente de l'OM n'a pas fini de faire parler. Et, encore une fois, la piste saoudienne est réactivée, notamment après les dernières déclarations du ministre des sports, le Prince Abdul Aziz bin Turki Al-Faisal.

Depuis quelques mois, les médias ont annoncé différents prétendants pour le rachat du club et que même des offres sont arrivées sur la table de Frank McCourt, l'actuel propriétaire de l'Olympique de Marseille. Si, l'homme d'affaires franco-tunisien, Mohamed Ajroudi accompagné de son associé Mourad Boudjellal, semblait être le candidat le plus sérieux pour la reprise des phocéens, le fonds public d'investissement d'Arabie saoudite (PIF), paraissait tout autant solide pour prendre possession du club phare de la Ligue 1.

En effet, après avoir trouvé un terrain d'entente avec Mike Ashley, l'actuel propriétaire de Newcastle United, le fonds d'investissement saoudien n'a plus voulu donner suite à son offre de rachat des Magpies. Et, cela, faute de validation de la part des premiers responsables du Football anglais, pour des raisons de Géopolitique entre l'Arabie Saoudite et le Qatar, détenteur des droits de retransmission de la Premier League. Ainsi, le rachat de l'OM par le royaume arabe, ne serait pas qu'un simple fantasme des supporters marseillais.

Le ministre des Sports saoudien réactive le dossier vente OM

Après les récentes déconvenues des hommes d'André Villas-Boas en Ligue des Champions, avec une troisième défaite de suite dans leur groupe face au FC Porto, le dossier de vente de l'OM a été remis à la table par les South Winners, groupe de supporters de l'Olympique de Marseille, qui dans un communiqué sur Twitter ont demandé le départ de Franck McCourt: "Si vous n'avez ni la stature, ne les moyens, ni l'ambition, partez et vendez!", ont-ils écrit.

Il est donc clair, les fans marseillais veulent que le milliardaire américain cède le club et la piste saoudienne pourrait finalement être la plus pertinente. En effet, le pays du Moyen Orient voudrait absolument racheter un club et ainsi ne plus laisser le pays rival, en l'occurrence le Qatar, avoir le monopole absolue sur le Sport et sur le football plus particulièrement.

D'ailleurs, un consortium a été désigné spécialement pour atteindre cet objectif.

De plus, lors d'une interview à BBC Sports, le ministre des Sports, Le prince Abdul Aziz bin Turki, a fait une déclaration qui ravive les espoirs des supporters de l'Olympique de Marseille. "C'est dommage que cela n'ait pas été fait, mais nous disons ici qu'il y a toujours une raison pour que les choses se passent ou non, et nous attendons avec impatience de meilleures opportunités, espérons-le dans le futur", a t-il déclaré au site anglais.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!