Le 26 novembre dernier, des vidéos de trois policiers passant à tabac Michel Zecler, un producteur de musique, ont fait le tour des réseaux sociaux et ont suscité l'indignation des internautes, mais également de nombreuses personnalités.

La victime a raconté que les trois hommes des forces de l'ordre l'avaient suivi et avaient pénétré illégalement dans son studio de musique. Il dénonce également les insultes et les injures à caractère racistes qu'il a dû subir pendant cette intervention très musclée : "Sale nèg*e...Ta gue**e...On va te défoncer". Les trois policiers vus sur les vidéos partagées par le média Loopsider ont été mis en examen pour violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique et faux en écriture publique.

Ces images devenues virales ont provoqué l'émoi de certains joueurs de l'équipe de France qui ont tenu à dénoncer les agissements des policiers sur Twitter.

Kylian Mbappé et Antoine Griezmann critiqués par Gérald Darmanin

Ce jeudi 3 décembre, le ministre de l'Intérieur français, Gérald Darmanin a critiqué les champions du monde sur les ondes de RTL. La prise de position de Kylian Mbappé et d'Antoine Griezmann en faveur de Michel Zecler, le producteur de musique, passé à tabac par trois policiers dans son studio, n'a pas plus au ministre. Interrogé sur les tweets des deux champions du monde, le locataire de la place Beauvau n'a pas mâché ses mots : "Oui, je trouve que certains ont la dignité sélective", a-t-il rétorqué.

"Pour respecter, il faut être respectable. C'est ce que je dis aux policiers et aux gendarmes. Mais, je trouve que certains ont la dignité sélective. On peut aussi être particulièrement blessé lorsqu'on regarde une policière parce qu'elle a pris un pavé sur ses bras d'être obligé de porter une attelle en fer. Ou bien qu'un autre a été roué de coups à terre et plutôt de lui porter secours, on le filme", a t-il lancé, semblant vouloir remettre les deux joueurs des Bleus à leur place.

D'autres sportifs avaient pris position

Alors que l'attaquant du PSG avait dénoncé sur son compte Twitter "une vidéo insoutenable" et "des violences inadmissibles", de son coté le numéro 7 du FC Barcelone avait écrit un message simple mais percutant: " J’ai mal à ma France", accompagné de la vidéo du passage à tabac de Michel Zecler.

D'autres joueurs français et de l'équipe nationale ont eux-aussi voulu réagir à l'agression brutale du producteur de musique par les trois policiers dans son studio de musique du 17e arrondissement de Paris.

Le défenseur de Séville, Jules Koundé avait écrit : "Contre cette frange de policiers qui outrepasse grandement ses droits en tabassant, en tuant même parfois, nos caméras sont nos meilleures armes!". Alors que le latéral gauche du PSG, Layvin Kurzawa a déclaré: "C’est triste, mais heureusement que c’est filmé hein".

D’autres footballeurs comme Samuel Umtiti, Benjamin Mendy ou Wendie Renard s'étaient également indignés, ainsi que les joueurs de NBA Rudy Gobert et Evan Fournier.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!