L'Olympique de Marseille s'est incliné face au Stade Rennais (1-2) ce mercredi 16 décembre en Ligue 1. Les Phocéens maitrisaient leur sujet avant le carton rouge reçu par Pape Gueye. Physiquement, les hommes d'André Villas-Boas n'ont pas tenu le rythme en seconde période. Un revers rageant pour les fans de l'OM, qui ont l'impression que la décision de Clément Turpin était injuste et a influé grandement sur le résultat du match. Après la rencontre, la situation était tendue en conférence de presse. André Villas-Boas a notamment été l'auteur de menaces à l'encontre d'un journaliste.

AVB passe aux menaces

L'entraîneur portugais est connu pour avoir un tempérament de feu. Impulsif, l'ancien du FC Porto n'aime pas l'injustice. Et pas non plus les questions piquantes ou les papiers qui le critiquent apparemment. Lassé par l'attitude d'un journaliste, avec lequel il a déjà eu des problèmes dans le passé, AVB est passé aux menaces une fois la conférence de presse terminée. On peut l'entendre dire : "Continue comme ça, je t'attrape moi. Continue comme ça, si j'ai la chance de t'attraper". Des propos déplacés qui ont vivement fait réagir sur les réseaux sociaux. On vous propose de regarder cette séquence ci-dessous :

La Toile choquée par Villas-Boas

Quand on est entraîneur d'une équipe aussi réputée que l'Olympique de Marseille, on attend un peu plus de zénitude.

André Villas-Boas, sous pression depuis pas mal de semaines maintenant, a donc dérapé. Sur Twitter, les commentaires ont été nombreux. On pouvait notamment voir : "Tuchel prends 10 fois plus dans la gueule que lui et menace personne... C’est honteux ce que fait AVB, il sait très bien ce que c’est le contexte marqeillais. S’il est pas capable de supporter la pression que ça implique, qu’il dégage loin de ce club" ; "ésolé mais non c’est au-delà du contexte, y’a deux trois journalistes de la provence qui s’en prennent à lui au dela du sportif.

On voit des articles qui sont des pures attaques ad personam. L’Aristo de porto etc." ; "Un comportement inacceptable qu'on devrait sanctionner lourdement. A quel moment on accepte qu'un entraineur de L1 puisse menacer un journaliste ?" ; "Pour une personne civilisé oui c’est une menace pour une racaille de Marseille a priori non." ; "Ça n’a rien à voir avec le foot c’est par rapport à des attaques personnelles à répétition il a totalement raison de pas se laisser marcher dessus" ; "Le nombre de gens qui cherche des excuses à ce type sérieux..." ; "les memes qui te disent que le milieu du foot c'est langue de bois , trop lisse ...

bref le pauvre se cogne des journalistes francais les memes qui disaient que bielsa etait autiste".

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!