Dans le monde du Football moderne, il n'y a pas que les hommes qui créent la polémique, puisque les Femmes font elles aussi parfois preuve de grandes maladresses, notamment sur les réseaux sociaux. Dernièrement on a pu assister au clash entre Corinne Diacre, la sélectionneuse des bleues et ses joueuses. Ces dernières avaient sévèrement critiqué leur coach dans la presse, ce qui a provoqué de nombreux remous au sein de la sélection française.

Cette fois-ci, c'est un footballeuse anglaise qui fait parler d'elle et qui fait polémique de l'autre coté de la Manche avec un bad buzz. En effet, Madeleine Wright, a vu son contrat annulé par Charlton Athletic après avoir mis en ligne deux vidéos controversées qui ont provoqué l'indignation du club et des fans.

Les faits qui ont causé le licenciement de Madeleine Wright

La footballeuse britannique Madeleine Wright ne va pas vraiment passer de belles fêtes de fin d'année. Son club, Charlton Athletic, a mis fin à son contrat après qu'elle ait partagé deux vidéos sur les réseaux sociaux qui ont généré une énorme polémique et ont mis en colère, les dirigeants de Millwall FC, son ancienne équipe.

Dans la première vidéo, les fans de la joueuse de 22 ans ont pu la voir inhaler des ballons au contenu inconnu (certainement du Protoxyde d'azote plus connu sous le nom de gaz hilarant). D'ailleurs, il y a quelques mois, Alexandre Lacazette, avait lui aussi été critiqué pour avoir eu recours au même procédé et a été sanctionné par Arsenal. D'autres Gunners avaient également épinglé après avoir inhalé ce gaz, dont Pierre-Emerick Aubameyang et Mesut Ozil.

Mais, la deuxième vidéo de Madeleine Wright est certainement celle qui a le plus enflammé le conseil d'administration de Charlton, dans laquelle on la voit boire du champagne au volant de son Range Rover . Un comportement irresponsable et inacceptable, dans un pays où la sécurité routière est une des priorités du gouvernement.

La réaction de Charlton après la polémique de Madeleine Wright

De plus, ces images qu'elle a elle-même partagées sur les réseaux sociaux, n'ont pas été la première polémique dans laquelle Wright est impliquée. En effet, la jeune joueuse de 22 ans avait publié il y a quelque temps une vidéo d'elle avec son chien tenant le volant de sa voiture alors qu'elle était en mouvement.

Madeleine Wright se serait excusée pour son comportement et comprend la décision du club. De son côté, Charlton a été contraint de publier un communiqué pour toute l'agitation qui a été créée en Angleterre et a confirmé son licenciement. "En tant que club, nous sommes déçus du comportement qui ne représente pas les normes auxquelles l'équipe se conforme. La joueuse est désolée et a déjà quitté le club. Charlton tient à préciser que même si le comportement n'est pas acceptable, le bien-être des joueuses reste important pour nous et elle aura toujours accès aux canaux de soutien du club si nécessaire", a expliqué le club anglais.

Les réseaux sociaux en feu sur Madeleine Wright

Alors qu'elle évolue du coté de la FA Women's Championship (Championnat d'Angleterre de football féminin D2), Madeleine Wright est une vedette sur les réseaux sociaux.

Elle possède certainement des qualités en tant que joueuse de football mais c'est surtout grâce à son physique qu'elle s'est fait un nom sur la Toile.

Sur Instagram, l'anglaise compte plus de 86 000 followers, alors que sur Twitter elle culmine a près de 35.000 abonnés. Une belle prouesse pour une joueuse qui crapahute dans les divisions inférieures du football anglais et qui n'a connu aucune sélection avec l'équipe nationale.

Suivez la page Football
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!