C'est le feuilleton qui fait beaucoup parler du côté de Marseille. En effet, alors que le club appartient toujours à Frank McCourt, il pourrait ne plus être entre ses mains dans les prochains mois. Comme on le sait depuis les déclarations fracassantes de Mourad Boudjellal durant l'été, l'OM fait face à des difficultés financières et n'est pas aidé par la situation actuelle. Alors que l'on pensait le dossier au point mort, voilà que l'Arabie Saoudite a montré son envie d'acheter le club. Si l'ancien président du RCT est aujourd'hui en retrait, ce n'est pas le cas de tous les repreneurs officiels...On fait le point sur ce dossier qui est loin d'être terminé.

McCourt toujours vendeur....

Dans un club de Football peut-être plus qu'ailleurs, la communication est un art qu'il faut savoir manier à la perfection. En effet, parfois l'intérêt personnel est parfois plus important que l'intérêt collectif. Il y a quelques jours, Jacques Henri-Eyraud s'est attiré les foudres des supporters et des consultants sur ses propos concernant le supportérisme. Pire encore, c'est René Malleville qui n'a pas hésité à parler du pire président de l'histoire. Des propos qui n'ont pas été appréciés par les amoureux du club.

Il y a quelques jours, le journaliste Thibaud Vézirian a bel et bien confirmé l'information. Selon lui, contrairement à ce que peut annoncer JHE, Frank McCourt souhaiterait bel et bien vendre l’Olympique de Marseille durant l'année 2021.

Il faut dire que les baisses des revenus dans les stades, le fair-play financier et une élimination en Ligue des champions, sont des éléments qui pèsent dans sa prise de décision. Toujours selon le journaliste, Frank McCourt aurait fait passer comme message qu’il fallait relancer le processus de vente assez rapidement.

L'Arabie Saoudite en recherche active

Si le Qatar a frappé un grand coup en rachetant le PSG, que les Emirats Arabes Unis ont fait de même avec Manchester City, l'Arabie Saoudite aussi souhaite investir dans le football. En lien avec les propos de Thibaud Vézirian, Romain Molina avait lui aussi fait état d'un intérêt du pays pour investir dans le ballon rond.

On se rappelle notamment que les investisseurs du pays avaient fait le forcing pour racheter le club de Newcastle, un projet qui n'avait pas pu se faire sous la pression des dirigeants du City Group. Selon le journaliste, l'Arabie Saoudite souhaiterait construire un projet football avant horizon 2030 et commence à regarder de nombreux clubs. Cela ne veut pas forcément dire que l'Olympique de Marseille sera l'élu, l'ASSE avait fait un pas en direction de l'Arabie Saoudite il y a quelque temps, mais comme on le dit souvent, il n'y a pas de fumée sans feu. Avec l'effondrement de Media Pro cette solution serait la bienvenue.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!