Nouvelle journée cauchemardesque pour Sébastien Loeb au Dakar puisqu'il était coincé dans le désert pendant neuf heures ce vendredi 8 janvier à attendre que la dépanneuse de service lui répare un triangle de suspension cassé sur sa voiture. Mais pas question pour lui d'abandonner.

Sébastien Loeb ne veut pas lâcher

Neuf heures dans le désert en attendant de se faire aider. Une attente longue où Sébastien Loeb a eu amplement le temps de réfléchir sur sa participation au Dakar. En effet, ce vendredi 8 janvier, l'Alsacien s'est retrouvé coincé au kilomètre 97 de la sixième étape en raison de la rupture d'un triangle de suspension.

Le Français ainsi que son copilote, Daniel Elena, ont dû attendre le véhicule d'assistance, lui-même resté ensablé jusqu'à 22h30 heure locale. Ce n'est que pendant la nuit qu'ils ont pu repartir pour parcourir les 251 km qu'il leur restait pour atteindre la ligne d'arrivée.

Finalement, le neuf fois champion du monde WRC n'a pas voulu abandonner et est arrivé à Hail tard dans la nuit. L'équipage français a réussi à terminer la spéciale à 1h54 puis à poursuivre sa route vers le bivouac de Hail, où ils sont arrivés 45 minutes plus tard. Heureusement pour eux, la journée de repos va leur permettre de retrouver des forces pour être au départ de l'étape marathon de ce dimanche et pour poursuivre le Dakar.

Sébastien Loeb prêt à remporter une victoire d'étape

Il est maintenant temps de se reposer pour Sébastien Loeb et son copilote. Il faut reprendre des forces pour pouvoir affronter la deuxième semaine de course sans la pression d'un bon résultat absolu, mais dans le but de remporter une victoire d'étape. En effet, le pilote français ne veut rien lâcher et veut absolument engranger les kilomètres avec sa nouvelle voiture.

D'ailleurs, Daniel Elena avait pris la parole et avait déclaré : "Détendez-vous, nous allons bien, nous attendons de réparer. Nous n'abandonnerons pas, continuez à compter sur nous pour gagner ce Dakar".

Même son de cloche pour Sébastien Loeb, qui, quelques heures après Daniel Elena a lui aussi pris la parole sur les réseaux sociaux.

Et lui aussi, malgré la mauvaise semaine passée, il espère remporter le Dakar un jour : "Oui, car même après huit heures dans le désert, neuf crevaisons en trois étapes, du jardinage et encore du jardinage, l'objectif sera toujours de gagner ce rallye un peu jour". Une chose est certaine, la motivation du pilote français est encore présent et quand on sait qu'il est capable de tout, on pense qu'il va pouvoir un jour réaliser son rêve. Et vous, qu'en pensez- vous?

Ne manquez pas notre page Facebook!