Chaque année c'est la même chose au Racing Club de Strasbourg. En effet, Marc Keller et Thierry Laurey prennent toujours le temps de la réflexion concernant la prolongation de contrat du coach alsacien. Si l'an dernier, il avait dû attendre en février, il se pourrait que ce soit aussi long cette année.

Le Racing Club de Strasbourg en pleine bourre

Actuellement treizième de Ligue 1, le Racing Club de Strasbourg a sorti la tête de l'eau après une première partie de championnat assez délicate. En effet, le club alsacien, qui était longtemps dans la zone rouge, reste aujourd'hui sur trois victoires de suite : Nîmes, Lens et Saint-Etienne plus récemment.

Avec un match contre Dijon qui se profile, la passe de quatre pourrait totalement relancer Strasbourg et voir plus loin que le maintien. En fin de contrat cet été, Thierry Laurey, qui a été longuement critiqué par sa frilosité, a tenu bon tout au long de ses mois et aujourd'hui, une prolongation de contrat est toujours possible.

Lors d'une récente interview chez nos confrères de RMC Sport, Thierry Laurey est revenu sur la prolongation de contrat qui traîne un peu et sur la possibilité de la voir partir en fin de saison. Selon l'entraîneur du Racing Club de Strasbourg, pour l'instant, ce n'est pas le moment de parler de ça : "on a d’autres chats à fouetter". En effet, la préoccupation première du club alsacien, c'est de réaliser une belle deuxième partie de saison pour pouvoir remonter au classement et ne pas se faire peut jusqu'au bout.

Mais ce n'est pas tout, il y a également la situation sanitaire et économique à gérer et ce n'est pas facile.

La fin de l'ère Laurey ou une prolongation de contrat ?

Thierry Laurey explique ensuite que l'an dernier, lui et Marc Keller avait pris la décision d'attendre la fin du Mercato pour discuter de son avenir et que pour cette année, ça allait être pareil : "J’analyserai les choses tranquillement, à tête reposée, comme on l’a fait l’an passé".

Malgré tout, l'entraîneur du Racing Club de Strasbourg explique que le temps des discussions viendra en temps venu et qu'il n'avait aucune inquiétude à ce niveau-là : "Si on doit discuter, on discutera. Si ça doit s’arrêter là, ça s’arrêtera là". En tout cas, Pierre Ménès, lui, ne croit pas du tout à une prolongation de contrat.

D'après le journaliste sportif, il serait très improbable de voir Thierry Laurey rester au Racing Club de Strasbourg, puisque le club n'avance plus depuis deux ans.

Pour lui, "afin de lancer un nouveau cycle", il est important de changer de personne à la tête du club alsacien. Reste maintenant à savoir ce que décidera Marc Keller, qui a toutes les cartes en main.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!