Quelques mois après avoir quitté l'émission présentée par Cyril Hanouna sur C8, car ne se sentant plus à l'aise avec le reste des chroniqueurs, le Marseillais René Malleville est revenu ce lundi 1 février sur le plateau de TPMP, une dernière fois. En effet, l'homme qui n'a pas sa langue dans sa poche est venu pour parler des récents évènements qui ont secoué la ville de Marseille et plus particulièrement l'OM.

Pour rappel, ce samedi, des dizaines de supporters phocéens, ont pris d'assaut la Commanderie (le centre d'entrainement de l'Olympique de Marseille), demandant le départ du président, Jacques-Henri Eyraud et voulant mettre la pression sur quelques joueurs de l'effectif qu'ils ont qualifiés de 'starlettes'.

Lors de cet "envahissement", le club a déploré quelques dégâts matériaux et Alvaro Gonzalez, le défenseur espagnol a reçu un projectile.

René Malleville défend les supporters de l'OM sur le plateau de TPMP

Renè Malleville a voulu tout d'abord clarifier son point de vue et sa position par rapport à cet incident survenu sur le centre d'entrainement de l'OM ce week-end: " Personnellement je peux vous dire que je condamne ce qui s'est passé. Et, tous les Marseillais condamnent ce qui s'est passé... Tous les supporters censés, tous les supporters de l'OM et moi le premier, on condamne ces violences qui ont eu lieu samedi", a t-il déclaré sur le plateau de TPMP.

Par la suite, il poursuit : "J'ai parlé avec des supporters présents ce jour-là. Ils m'ont dit Renè, on n'a rien compris! On était là avec les fumigènes, les pancartes, on gueulait, on chantait Eyraud démission. Par la suite on a vu arriver quatre ou cinq mecs, ils se sont comportés comme des cons et nous, on a suivi. Donc voilà, ce sont des éléments perturbateurs qui se sont intégrés à ces supporters... Ils avaient mis des pancartes, des banderoles partout dans Marseille... ça s'est passé nickel. D'un coup, quatre ou cinq mecs sont arrivés et ils ont foutu le bordel".

Gilles Verdez met en colère René Malleville sur le plateau de TPMP

Cependant, sur le plateau tout le monde n'est pas d'accord, à commencer par Gilles Verdez, ancien grand reporter au journal l'Equipe. En effet, l'un des chroniqueurs les plus anciens de TPMP a déclaré: "Que la gestion de Monsieur Eyraud soit catastrophique, ça tout le monde est d'accord.

Mais, je trouve que les propos de Renè, laissent place à une petite ambiguité. Parce que je condamne mais il y avait 4 personnes qui sont venus et tout le monde a suivi. Non René, c'était une manifestation violente organisée". Cette déclaration a fortement déplu au Marseillais qui a répondu violemment : "Qu'est ce que t'en sais? T'es pas à Marseille. Tu parles autant des supporters de l'OM? Moi je suis marseillais, je vie à Marseille et je suis impliqué pleinement dans la vie du club... Tu ne les connais pas, c'est comme si moi je discutais cuisine avec Etchebest, il va me dire occupe-toi de parler de tes supporters et moi de la cuisine. Et toi occupe-toi d'aller mener des enquêtes sur Loana".

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!