Alors que les fans du ballon rond et les Français se remettent à peine de la 'polémique Pierre Ménès' due à la diffusion du reportage choc de Marie Portolano "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", voilà que le média français Médiapart fait des révélations surprenantes sur l'ancien présentateur de beIN SPORTS, Alexandre Ruiz.

Le #PierreMenesOut a été en tendance Twitter tout le long de la semaine. En effet, à travers ce hashtag, les internautes ont demandé à la chaine de télévision Canal Plus de retirer de l'antenne le consultant du Canal Football Club, à cause de confidences faites par des journalistes femmes travaillant pour le groupe audiovisuel français.

À cette affaire qui entâche le monde du foot, vient s'ajouter les informations accablantes de Médiapart sur Alexandre Ruiz, qui devraient certainement faire autant jaser les téléspectateurs de la chaîne qatarie et les amoureux du Football.

C'est après une sanction de beIN SPORTS qu'Alexandre Ruiz aurait décidé de partir

Ce lundi 22 mars, le présentateur vedette de beIN SPORTS, Alexandre Ruiz a annoncé avoir pris la décision de quitter la chaîne sportive. En effet, dans une vidéo vue plus de 2 millions de fois, il avait expliqué vouloir se consacrer à de nouveaux projets. Le journaliste a déclaré dans une interview qu'il allait se concentrer sur les nouveaux supports médias et plus précisément sur la plateforme Twitch.

Alexandre Ruiz a certainement raison de vouloir se convertir dans ce type de médias, où la majorité de ses jeunes fans s'y retrouvent chaque jour. Cependant, les nouvelles révélations de Médiapart pourraient écorner la belle image du journaliste.

En effet, le site d'informations révèle qu'avant de claquer la porte de la chaîne, le présentateur aurait été sanctionné par sa direction après de multiples alertes internes sur son comportement.

Ainsi, Médiapart affirme qu'Alexandre Ruiz aurait fait une remarque sexiste en direction de Vanessa Le Moigne, l'animatrice de "beIN Center". Ainsi, alors que cette dernière avait réussi à avoir un entretien avec un dirigeant d'un grand club de Ligue 1, le journaliste aurait déclaré lors d'une réunion : "Pourquoi il veut venir dans son émission ? il veut la chopper ou quoi ?".

D'ailleurs, interrogée par Médiapart, la présentatrice aurait confirmé ces informations, en rajoutant que lors d'une discussion, son ancien confrère aurait nié les faits.

Mais ce n'est pas tout. Toujours selon le média digital, en automne dernier, après un plan social de la chaîne, l'une des proches collaboratrices du commentateur avait été licenciée, ce que ce dernier n'avait pas apprécié et les relations se seraient par la suite détériorées avec certains de ses collègues.

"Un jour il a passé de longues minutes à faire les cent pas dans la rédaction en fixant du regard quelques journalistes et en claquant des doigts", auraient avoué des témoins, qui ont vécu cela comme "un coup de pression".

Médiapart affirme également que d'anciens collaborateurs d'Alexandre Ruiz avaient signalé son comportement et ses méthodes de travail.

"Humainement, j'ai beaucoup souffert. J'ai vécu mon départ comme une libération", aurait déclaré un ancien collègue du présentateur au média français. D'autres commentateurs auraient également ajouté qu'il était "cassant, condescendant", et qu'il cherchait parfois à les destabiliser.

Les internautes choqués par les révélations de Médiapart sur Alexandre Ruiz

Après l'annonce de son départ de beIN SPORTS, nombreux sont ceux qui ont voulu rendre hommage et remercier le journaliste pour toutes ces dernières années à les faire vibrer lors des rencontres de Ligue des champions, d'Euro ou encore de Coupe du monde.

Cependant, les twittos se disent abasourdis après les révélations choc de Médiapart.

  • "Encore un ???"...
  • "Oh la désillusion pour ses fans"
  • "Nonn pas ça, pas ça Alexandre, pas maintenant, pas demain, pas après tout ce que tu as fait. Aïe aïe aïe"
  • "Mais voila vu que c’est l’élégant et le gentil Alexandre Ruiz ça s’arrêtera la, contrairement a d’autres".

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!