Héros. Sauveur. Braquage. Muraille. Les qualificatifs ne manquent pas pour illustrer le match monstrueux de Keylor Navas ce mercredi soir face au FC Barcelone. Si le Paris Saint-Germain s'est qualifié en quart de finale avec un score cumulé confortable de 5 buts à 2, l'ancien gardien du Real Madrid a évité de grosses sueurs froides et de très mauvais souvenirs aux supporters parisiens.

Journalistes, coéquipiers, anciens gardiens : Navas met tout le monde d'accord

Keylor Navas mérite-t-il la note parfait et rare de 10 sur 10 dans l'Équipe ? C'était le débat des chroniqueurs de l'Équipe du Soir sur le plateau de l'Équipe 21, après les 10 arrêts réalisés par le gardien Costaricain, dont un pénalty arrêté face à Messi juste avant la mi-temps alors que le score était de 1 but partout.

Le portier parisien a en tout cas été élu homme du match par l'UEFA et a tenu à dédier ce trophée à son coéquipier et gardien numéro 2 du PSG, Sergio Rico : "Grâce à Dieu, j'ai pu être concentré et arrêter le penalty de Messi. Cet arrêt, il est pour Sergio Rico et sa famille, qui traversent des moments difficiles", après le décès du papa de Rico.

Si le match de Keylor Navas a fait l'unanimité, il a aussi engendré pas mal de coups de gueule après le match.

Ce sont d'abord les supporters parisiens qui ne comprennent pas comment le PSG peut passer une soirée aussi inquiétante après une victoire 4-1 sur la pelouse du Nou Camp au match aller. Puis il y'a ensuite Jérémie Janot, ancien gardien emblématique de Saint-Étienne, qui a lâché un joli tacle sur Twitter après le match de Navas.

Jérémie Janot : "S'il était dans un centre de formation français..."

Pas très grand par la taille, immense par le talent. Voilà comment l'on pourrait définir le portier du Paris Saint-Germain. C'est ce qu'a tenu a rappelé Jérémie Janot sur Twitter, dont la taille a longtemps été pointé du doigt pendant sa carrière, lui mesurant "seulement" 1m73, bien en dessous de la moyenne habituelle pour un gardien.

"Si Navas avait 17 ans aujourd’hui dans un centre de formation, il ne serait pas gardé à 90 %, car il n'a pas le profil pour le haut niveau... Il ne mesure que 1m83 . Pour un gardien c’est pas la taille qui compte mais savoir si tu es à la hauteur ou pas...". Un coup de gueule contre les critères choisis par les centres de formation français, favorisant en majorité les grands gardiens par rapport au gardien plus petit. Une opinion partagée par l'ancien gardien de l'Olympique Lyonnais Grégory Coupet, dont la taille d'1m81 était également discuter pendant sa carrière, mais qui ne l'a pas empêché d'être élu 3 fois meilleur gardien de Ligue 1 : "Remarque pertinente mon Jérémie..."

Après la publication de ce tweet une brouille mythique a éclaté avec un journaliste marseillais.

On vous laisse découvrir l'échange juste ici :

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!