Nouvelle désillusion pour la Juventus Turin qui quitte prématurément la Ligue des champions. Candidate déclarée à la victoire finale dans la compétition, la vieille dame est éliminée pour la troisième fois consécutive face à une équipe contre laquelle elle paraissait favorite sur le papier. L'Ajax en 2019, l'Olympique Lyonnais en 2020 et donc Porto en 2021. Symbole de cet échec retentissant, Cristiano Ronaldo est responsable, aux yeux de la presse et des consultants, des maux du club piémontais. Fabio Capello, ancien entraîneur du club italien n'a pas été tendre avec l'international portugais !

Cristiano Ronaldo un échec sportif

Il semblerait bien que l'on assiste sous nos yeux à une passation de pouvoir. En effet, en cas d'élimination du FC Barcelone contre le PSG ce soir, il s'agirait d'une grande première depuis 2005 : les deux géants, CR7 et Messi, seraient absents des quarts de finale de la Ligue des champions. Si Kylian Mbappé réalise une performance XXL comme Erling Haaland contre le FC Séville, les deux joueurs prendront la suite de cette lutte entre l'Argentin et le Portugais.

S'il n'a pas pesé sur l'issue du match, l'attitude de Cristiano Ronaldo a été décriée après la rencontre. Fabio Capello a déclaré sur la chaîne Sky : "Se retourner comme Ronaldo l'a fait sur le coup-franc est impardonnable, c'est très grave.

Celui qui est dans le mur ne peut pas avoir peur de prendre le ballon. Il a tourné le dos sur le coup-franc du 2-2, c’est impardonnable". Du match aller au Portugal, au retour en Italie, Cristiano Ronaldo n'est jamais parvenu à peser. Quand il rejoint la Juventus, il est ce joueur capable de faire des différences et de guider son équipe vers les sommets.

Aujourd'hui, son arrivée en Italie ressemble plus à un succès économique qu'à une réussite sportive.

CR7 les statistiques qui font mal

0, c'est le nombre de buts qu'il a marqué en huitième de finale cette saison (une première depuis 2005-2006).

0, le nombre de fois où il a atteint les demi finales de Ligue des Champions avec la Juventus de Turin (il restait sur huit participation à ce stade avec le Real Madrid). Les chiffres sont sans appel pour un Cristiano Ronaldo sur le déclin. Bien évidemment on ne peut pas critiquer la carrière exceptionnelle du joueur mais ses dernières performances ne sont pas à la hauteur des attentes des dirigeants.

Depuis son arrivée en juillet 2018, la Juventus avait consenti à d'énormes efforts financiers pour accueillir CR7. L'objectif affiché à l'époque : remporter la troisième Ligue des champions de l'histoire du club, qui n'a plus gagné la C1 depuis 1996. Aujourd'hui, les comptes ne sont pas bons et le contrat du Portugais se termine en 2022, il lui reste donc une chance d'atteindre une nouvelle fois les sommets européens.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!