André-Pierre Gignac est toujours un joueur en activité, et bien en activité même puisqu’il a remporté il y a quelques mois la Ligue des champions de la zone Concacaf avec son club mexicain de Tigres en marquant en finale et en étant élu meilleur joueur de la compétition. Il a ensuite terminé meilleur buteur de la coupe du monde des clubs où son équipe a atteint la finale, malheureusement perdue, contre l’ogre bavarois, le Bayern Munich.

Son amour de l’OM et les offres reçues en Europe

Ce mardi 22 mars, il est revenu sur sa carrière encore en cours sur RMC dans l’émission Top of the Foot.

Il ne s’en cache pas, son club de cœur est et sera toujours l’Olympique de Marseille. Aujourd’hui, véritable légende au Mexique, il donne tout sur le terrain comme il l’a toujours fait et il avoue suivre tous les matches de l’OM. Mais il est clair quant à un éventuel retour dans le club phocéen : ''Non, en tant que joueur, ce n’est pas possible. Je le dis en tout sincérité, ils n’ont pas besoin de moi''. Il revient aussi sur son passage en France (Toulouse et Marseille) et sur les offres qu’il a reçues avant de rejoindre Marseille en 2010. APG a déclaré que Liverpool et Valence étaient intéressés, avant de signer à l’OM. Pour le convaincre, le club espagnol lui avait offert... du jambon.

La douleur de l’Euro 2016

Gignac est bien entendu revenu sur la finale de l’Euro 2016 disputée en France. Le 10 juillet 2016, les Bleus affrontent le Portugal en finale de l’Euro 2016. Dans un Stade de France plein à craquer, le natif de Martigues raconte qu’il a vécu un moment exceptionnel même s’il a connu son moment le plus difficile en carrière.

Avant la fin du temps règlementaire, Gignac trouve le poteau du gardien portugais lors d’une action qui aurait offert la victoire et donc le titre aux Bleus. On connait la suite, quelques minutes plus tard, un but d’Eder offrait le trophée au Portugal. ''Je n’en ai pas dormi pendant des mois. Les jours qui ont suivi la finale, je rêvais que j’avais mis le but et que j’étais en train de fêter ça avec les copains'', se confie Gignac sur les antennes de la radio.

Une chose est sûre, la passion anime André-Pierre Gignac. Le choix du Mexique a pu surprendre certains mais c’est peu connaitre le Football de contester ce choix quand on sait combien ce sport est plus qu’un sport en Amérique latine. La ferveur, les stades pleins… Gignac a vécu ce que peu d’internationaux connaitront même s’ils porteront le maillot des clubs les plus prestigieux en Europe. En plus, le Français est compétitif, marque but sur but et remporte les titres les plus importants sur le continent.

Plus qu'une aventure sportive, une aventure humaine. Le football qu’on aime.

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!