Après sept années de bons et loyaux services, Marie Portolano quitte le groupe Canal+ pour rejoindre M6. Durant son passage sur la chaine cryptée, elle a notamment été chroniqueuse dans le Canal Football Club en compagnie d'Hervé Mathoux et Pierre Ménès et depuis deux saisons, elle était à la présentation du "Canal sports club" tous les samedis.

C'est sur ses réseaux sociaux que la journaliste sportive a officialisé son départ: "Samedi, je présenterai ma dernière émission sur Canal Plus. 7 ans passés auprès des meilleurs à partager ma passion. Une chaîne que j'ai tant aimée, qui m'a tout offert et qui a changé ma vie. Je pars sur M6 vers de nouveaux projets très excitants où j'espère vous retrouver", a t'elle écrit sur son compte Twitter.

Pierre Ménès s'embrouille avec un twittos après le départ de Marie Portolano

Si dans un premier temps, Pierre Ménès a laissé un message d'adieu très aimable en direction de sa désormais ex-collègue: "On aura bien rigolé . Bonne chance Marie", il s'est ensuite emporté après des commentaires de quelques twittos.

En effet, de nombreux internautes reprochent au journaliste de ne pas avoir soutenu Sébastien Thoen, licencié par Canal+ après un sketch sur Winamax TV, peu apprécié par sa direction.

Ainsi, lorsqu'un twittos écrit: "Il ne prendrait pas le risque de défendre des collègues pour peur de perdre sa place. Il y a des collègues bien plus courageux que lui quitte à ce qu’ils se fassent virer", Pierre Ménès a répondu cash: "Mais va chier sur le bureau de ton patron et donne moi des nouvelles de l’ANPE après puisque tu es si malin".

Les internautes clashent Pierre Ménès

Après cette réponse que des gens pourraient qualifier de pas très orthodoxe, de nombreux twittos ont souhaité réagir.

"Dommage que tu aies pas eu les cojones de signer la pétition"..."On n a pas vu non plus ton soutien à Stephane Guy"..."Dommage que tu ne quittes pas canal"..."Tu ne veux pas partir aussi ?"..."Vous devriez faire de meme avec tous vos collègues vis a vis de ce facho de Bolloré. Amicalement"..."Le culot ce n'est pas avec ton courage que ça aurait pu t'arriver".

Bien évidemment, Pierre Ménès a tenté de se justifier à plusieurs reprises sur le fait de ne pas avoir signé la pétition en soutien à son ancien collègue de Canal +, Sébastien Thoen:

"Pour la cent millième fois je ne l’ai pas reçue. C’est pas faute de l’avoir dit ici"..."Je ne dis pas ça. Je dis qu’aller contre son patron est suicidaire dans n’importe quelle boîte. Mais si tu payes mon salaire on peut en discuter"..."Me faire virer pourquoi ? Je dis au revoir à qq avec qui j’ai eu plaisir à travailler". Mais rien n'y fait.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!