À l'été 2020, la Juventus Turin décide de faire quelques économies sur les salaires et se sépare de ses cadres vieillissants. Ainsi, c'est Blaise Matuidi et Gonzalo Higuaín qui sont priés de se retrouver un nouveau club. L'Argentin reste sur des prestations non abouties avec la vieille dame : 32 matchs pour 8 buts en Serie A c'est trop pour lui, trop peu pour son équipe. Il met alors les voiles vers la MLS et le club de David Beckham, l'Inter Miami.

Dans une vidéo publiée sur Instagram ce lundi (29 mars 2021) par son acolyte Blaise Matuidi, on aperçoit l'ancien buteur de la Juventus, micro à la main, en train de pousser la chansonnette, reprenant le tube "Despacito" de Luis Fonsi.

Une séquence qui devient vite virale sur les réseaux sociaux et qu'on vous propose de découvrir juste ici. Attention fou rire garanti pour un joueur qui a changé de look et dont le physique ressemble de plus en plus à celui de Dimitri Payet.

L'inter Miami continue son développement

Si David Beckham avait un pied droit exceptionnel, on ne peut pas vraiment dire que ce fût l'un des meilleurs joueurs du monde. Bien évidemment, on ne joue pas à Manchester United ou au Real Madrid, mais dans les galactiques merengues on parlait plus de ses caractéristiques marketing que footballistique.

À titre d'exemple, Figo et Zidane avaient une influence bien plus importante que lui sur le terrain. S'il est aujourd'hui propriétaire de l'Inter Miami, son sens du business et du marketing sont deux atouts essentiels dans le succès de son club.

La saison dernière, son club a terminé 10ᵉ de la conférence Est, décrochant la dernière place qualificative pour les playoffs.

Il y a quelques jours, David Beckham en tant qu'ambassadeur de sa franchise et de sa marque, a fait découvrir les installations de son stade au boxeur anglais et champion du monde des poids lourds Anthony Joshua.

L'inter Miami prépare la nouvelle saison

Alors que l'ensemble des championnats européens ont repris la saison depuis bien longtemps, de l'autre côté de l'Atlantique on est en pleine préparation.

Tout comme la NBA, il n'y a pas de système de montées ou descentes, les clubs se qualifient ou non pour les playoffs et veulent chaque année encore plus s'améliorer. C'est bien évidemment le cas du côté de l'Inter Miami qui après avoir investi des sommes folles pour améliorer sa visibilité, une rumeur sur le non-respect du salary cap circule, il va falloir travailler pour que les résultats soient à la hauteur de l'investissement. Une chose est certaine, après quelques semaines passées ensemble, on peut voir que l'ambiance est bonne sur la côte est et que le groupe vit bien. Un élément essentiel pour faire une belle saison.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!