Depuis le retrait de l'ennuyeuse coupe de la Ligue, il ne reste que deux compétitions pour remporter chaque année un nouveau trophée. Pour l'Olympique Lyonnais, cette année devrait malheureusement pour eux être encore blanche. S'ils ont encore toutes leurs chances pour remporter la Ligue 1, ils se sont fait éliminer en quarts de finale de la coupe de France. La faute à une grande maladresse (3 tirs sur les montants en 5 minutes) mais aussi à l'arbitrage de Stéphanie Frappart. Dans le cas lyonnais, plusieurs décisions ont été incomprises. Après la rencontre, le staff et joueurs lyonnais ont poussé de nombreux coups de gueule concernant les décisions arbitrales.

Frappart se fait détruire

Si quelques heures avant, le PSG s'est facilement qualifié contre Angers, avec une magnifique passe d'Angel Di Maria, la rencontre entre l'OL et l'AS Monaco aura été plus serrée, plus tendue. Si être arbitre est loin d'être facile, la soirée a été compliquée pour Stéphanie Frappart qui s'est fait complètement dépasser par les événements. L'arbitre qui sera au sifflet lors de l'Euro 2021 a distribué neuf cartons jaunes ainsi que deux cartons rouges adressés à Rudi Garcia et Sinaly Diomandé. En conférence de presse d'après match, le coach de l'Olympique Lyonnais n'a pas été tendre avec le corps arbitral et a déclaré : "Je pense que l'arbitrage n'était pas au niveau des deux équipes ce soir.

Cela arrive. Parfois, l'arbitre n'est pas bon."

Si l'entraîneur lyonnais a poussé un coup de gueule, il n'a pas été le seul à manifester son mécontentement.

Le capitaine de l'Olympique Lyonnais Memphis Depay a fait la même chose, Marcelo étant lui aussi en colère contre Stéphanie Frappart. Si la rencontre a été tendue, elle devrait l'être également dans quelque temps en championnat puisque les deux équipes s'affronteront à nouveau.

Pression sur l'OL en championnat ?

On dit que dans une saison, il y a des matchs qui peuvent marquer un tournant.

Si bien évidemment il y a eu dans cette rencontre des faits de jeu, comme il peut y en avoir dans de nombreuses rencontres, cette défaite pourrait être fatale dans les têtes des joueurs lyonnais. Au classement, ils ont pour le moment 3 points de retard sur Lille qu'ils affronteront dimanche soir au Groupama stadium. Dans les têtes, cette défaite contre l'AS Monaco (les deux équipes s'affronteront à nouveau début mai) pourrait porter préjudice aux hommes de Rudi Garcia, qui semblent perdre leurs nerfs.

Dans les jambes, ils ont joué un match de plus que les joueurs de Lille qui après leur match nul contre Montpellier pourraient frapper un grand coup dimanche soir. Ces deux aspects, auxquels on peut ajouter la maladresse des joueurs lyonnais, pourraient jouer un rôle déterminant dans la course au titre...

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!