Les Parisiens n'ont pas caché leur satisfaction au coup de sifflet final de leur rencontre contre le Bayern Munich. Les tenants du titre de la Ligue des champions n'avaient plus perdu chez eux depuis novembre 2019 cela en dit long sur l'exploit retentissant (le hold up?) des joueurs du PSG. Néanmoins, l'ensemble du club n'oublie pas que dans un passé pas si lointain, le club de la capitale était capable du meilleur à l'extérieur et du pire à domicile. À chaud, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, tout comme le directeur sportif du club Leonardo, se disent fiers de leurs joueurs.

Le Brésilien a aussi annoncé l’entrée prochaine dans une phase concrète sur l’avenir de Neymar et Kylian Mbappé, sous contrat jusqu’en 2022 à Paris.

Au PSG la confiance règne

Neymar et Mbappé étaient attendus, le premier peut-être plus encore que le second, ils ont répondu présents. Le Brésilien, qui sera suspendu pour trois matchs de Ligue 1 après son carton rouge reçu contre Lille, a remis les pendules à l'heure. Double passeur, son avenir semble moins incertain que le Français. À plusieurs reprises, il a confirmé son envie de rester dans la capitale française et une prolongation de contrat jusqu'en 2026 serait dans les tuyaux.

Pour Kylian Mbappé, homme du match après son doublé, l'avenir est plus trouble.

Régulièrement interrogé sur le sujet, le champion du monde 2018, ne cesse de répéter qu'il n'a pas encore pris de décision mais ne manquera pas de s'exprimer quand son choix sera fait. Alors que son contrat se termine en 2022, il y a urgence dans ce dossier mais Leonardo se montre confiant. Il a ainsi déclaré aux médias italiens : "Nous serions également heureux de parler de contrats mais aujourd'hui, nous allons nous concentrer sur la compétition (...) Nous devrons voir les choses et nous arriverons bientôt à une situation plus concrète avec eux, mais maintenant nous devons nous concentrer sur la compétition, dont nous entrons dans la phase finale."

Paris frappe un grand coup

Si les critiques font partie du paysage du football, il est important de rendre à César ce qui appartient à César: le PSG a réalisé un authentique exploit contre le Bayern Munich.

Tout d'abord, il faut saluer les joueurs qui ne sont pas les premiers choix dans l'esprit du coach Mauricio Pochettino. En l'absence de Juan Bernat et Florenzi, le coach argentin a dû composer avec une défense quasiment inédite. Dagba était titulaire (son premier quart de finale de Ligue des champions), Diallo a joué malade (Bakker lui a succédé en seconde mi-temps).

Ensuite, c'est la blessure du capitaine buteur Marquinhos qui a fait reculer d'un cran Danilo.

Au milieu de terrain, on savait que Leandro Paredes et Marco Verratti ne seraient pas présents pour ce match. Sous la neige de Munich Idrissa Gueye a été incroyable, coupant les lignes de passes bavaroises et réussissant des interceptions cruciales. Entré dès la demi-heure de jeu, Herrera s'est montré déterminé dans cette rencontre. Finalement, seul Draxler a été en dessous de ses partenaires, Di Maria lui a été sur courant alternatif. Au PSG de faire un gros match la semaine prochaine au Parc des Princes...

Suivez la page PSG
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!