Le sprint final est lancé. À 5 journées, le championnat de France connaît un suspens quasiment inédit, avec 4 équipes qui se tiennent en 3 points et rêvent de remporter la Ligue 1. Première équipe parmi le quatuor de tête à jouer ce week-end, le Paris Saint-Germain a mis la pression sur ses concurrents, en s'imposant 3-1 sur la pelouse, et prenant ainsi provisoirement la place de leader à Lille. Des Dogues qui auront fort à faire ce dimanche en affrontant Lyon sur sa pelouse du Groupama Stadium.

Un Mbappé de Gala, un Icardi insolent

Une fois n'est pas coutume, le Paris Saint-Germain a pu compter sur un Kylian Mbappé en très grande forme.

Auteur de son troisième doublé au mois d'avril, le natif de Bondy pourrait être l'élément clé du club de la capitale dans la quête du titre de champion de France. Si le numéro 7 parisien cherchait à inscrire son premier triplé en Ligue 1 cette saison, un coup à la cuisse l'a contraint à céder sa place en fin de match, à 4 jours du choc face à Manchester City en Ligue des Champions.

Cependant, les hommes de Mauricio Pochettino ont pu compter sur leur autre attaquant en forme, l'Argentin Mauro Icardi. L'ancien numéro 9 de l'Inter Milan a d'abord provoqué un penalty en toute fin du match, alors que le score était de 2 buts à 1 pour les Parisiens, avant se faire justice lui-même.

Et de quelle manière. Ce dernier a tout simplement inscrit une sublime Panenka plein de sang-froid, qui a forcément régalé les supporters de la capitale. Au contraire, le gardien de Metz Alexandre Oukidja n'a pas du tout apprécié comme vous pouvez le voir ci-dessous.

"Enc*lé put*in !"

Forcément, il n'y a rien de pire pour un gardien de but que de voir ses filets trembler.

L'international Algérien de Metz Alexandre Oukidja peut en témoigner. Ce dernier s'était déjà fait remarquer le mois dernier face à Angers, où le Fennec avait complètement pété un câble en fin de match et s'était même fait expulser. Si cette-fois ci Oukidja ne devrait pas être sanctionné par la commission de discipline, son insulte à Icardi après la Panenka de l'Argentin a fait rire les internautes, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Si vous tendez bien l'oreille, vous pouvez même entendre Marco Verratti dire à l'arbitre "Regardez, regardez !", comme pour demander l'expulsion du portier Messin après son dérapage verbal. L'Italien ne changera décidément jamais !

Après Ousmane Dembélé et son fameux "Tranquillo de quoi toi" ou encore Kylian Mbappé et sa provocation à Jordi Alba face à Barcelone, c'est devenu une habitude pour les fans de foot de tendre l'oreille en ces temps de huis-clos, là où il est plus facile d'entendre les joueurs ou même les entraineurs.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!