Ce ne sera malheureusement pas cette année que le PSG gagnera la Ligue des champions. En effet, après avoir perdu la finale contre le Bayern Munich l'an passé, les parisiens ont chuté contre le Manchester City de Pep Guardiola. Après leur défaite 2 buts à 1 au Parc des Princes, les coéquipiers de Neymar se sont inclinés 2 buts à 0 à l'Etihad stadium. Au terme d'une soirée que l'on pourrait qualifier de frustrante on aurait aussi envie de dire logique tant la supériorité technique et tactique des Citizens n’était pas comparable à celle des parisiens.

Le score final est lourd, 4 buts à 1 sur les deux rencontres et Neymar qui "voulait mourir sur le terrain" est tombé les armes à la main après une prestation très soliste. Néanmoins, nombreux sont les joueurs à changer selon Daniel Riolo.

Les latéraux, Icardi, Neymar... Daniel Riolo veut du changement

Si les grands joueurs font les grands matchs, Neymar est clairement passé à côté du sien. Il devait être le leader en attaque de sont équipe, Marquinhos aura été plus proche de marquer, après sa tête qui est retombée sur la transversale, que son coéquipier en sélection brésilienne.

Comme souvent quand son grand pote Kylian Mbappé est absent, le numéro 10 parisien a tenté de faire des différences tout seul. Ainsi, le scénario de la semaine dernière s'est reproduit, Neymar n'a pu prendre les choses en main. Et comme à l’aller, les Parisiens n’ont pas été assez dangereux dans le jeu.

Si son avenir semble toujours s'inscrire du côté de la Porte d'Auteuil, cela pourrait ne pas être le cas pour l'ensemble des joueurs.

Si le PSG a encore échoué dans son rêve de victoire européen, il va falloir apporter du sang neuf. Les latéraux ne sont pas au niveau, Florenzi semblait être dans le dur physiquement au bout de 30 minutes, Diallo dépanne en l'absence de Bernat mais n'est pas un latéral gauche de métier. Le milieu de terrain a manqué de caractère et la prestation globale n'est pas bonne.

Pour Daniel Riolo le constat est sans appel.

Leonardo fier de ses joueurs

On ne pourra pas oublier que cette année est particulière. Si bien évidemment ce n'est pas une excuse après cette défaite, les parisiens ont eu une période de préparation plus courte que les années précédentes, un entraîneur viré en milieu de saison et un mercato bien compliqué à boucler. En interview d'après match, Leonardo s'est dit fier de son équipe qui après des années de galère semble peu à peu atteindre les sommets du Football européen.

Aujourd'hui, il faut digérer cette désillusion, demain il faudra aller de l'avant et reconstruire. Mauricio Pochettino pourra mettre ses idées en place et choisir ses joueurs. Au vu de la prestation de certains ce soir, il devrait y avoir du changement.

Suivez la page PSG
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!