Depuis la découverte macabre du corps sans vie et ligoté de Mélissa Massé la compagne d'Olivier Espagne, il y a du nouveau dans l'enquête. Un SDF de 38 ans a été arrêté et commencerait à parler aux enquêteurs.

Rappel des faits :

Olivier Espagne est un jeune homme âgé de 23 ans qui a vécu son petit moment de gloire. En effet, le beau brun, plus connu sous le nom d'Olivier Den, a participé à une émission de télé-réalité basée sur la rencontre amoureuse, et qui a rencontré un franc succès cet été sur NT1 : 10 Couples Parfaits, dont la deuxième saison est actuellement en tournage avec une candidate des Anges 9 [VIDEO]. Le programme alors enregistré il y a un an, Olivier avait refait sa vie depuis avec la belle Mélissa Massé.

Le couple épanoui attendait même un heureux événement prévu pour octobre. Mais leur bonheur a été brutalement interrompu ce mercredi 13 septembre 2017, lorsqu'un drame terrible s'est produit à Ustariz dans les Pyrénées-Atlantique. Alors qu'elle était enceinte de huit mois, Olivier découvert sa compagne morte, dénudée, bâillonnée, pieds et poings liés et le visage tuméfié dans l'appartement de sa mère. Le bébé n'a malheureusement pas survécu... "Un acte particulièrement violent sur une personne vulnérable', car à un stade avancé de sa grossesse." a précisé le colonel Laurent Lesaffre, de la Section de Recherches de la gendarmerie de Pau. Si l'autopsie était encore en cours le 15 septembre, lors de la rédaction de notre dernier article sur cette sordide affaire, à ce jour, nous connaissons les résultats.

Mais ce n'est pas tout, un suspect a également été arrêté.

Un SDF âgé de 38 ans suspecté grâce à l'ADN

Le 17 septembre, lors d'une conférence de presse organisée par le procureur de la République de Bayonne et le colonel Laurent Lasaffre, nous apprenions l'arrestation d'un suspect. Il s'agit d'un homme sans domicile fixe âgé de 38 ans. Ce "suspect d'importance majeure" a été interpellé dans l'après-midi après une course-poursuite avec les gendarme. Il conduisait un camion utilitaire volé lorsqu'il a percuté un bâtiment.

Grâce aux traces biologiques retrouvées sur le lieu du meurtre, les enquêteurs ont pu confondre l'ADN inconnu et le retrouver dans le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG). Le SDF y figurait bien pour des vols et dégradations. De plus, il avait été condamné en août dernier à 3 mois de prison avec sursis, assortis d'une obligation de soins psychologiques.

Selon les premiers résultats de l'autopsie, le jeune femme de 23 ans, élève infirmière originaire de Béziers, serait décédée d'un "syndrome asphyxique majeur, avec obstruction des voies aériennes supérieures" à cause des torchons qui lui obstruaient les voix respiratoires.

De violents coups lui auraient été asséné jusqu'à provoquer des "lésions traumatiques et une fracture du nez". Le médecin légiste a également conclu que la victime a été violée.

L'homme soupçonné d'avoir assassiné Mélodie Massé se prénomme Cédric B. et "commence à coopérer en garde à vue". Si le mobile du Crime reste encore flou, l'hypothèse d'un cambriolage qui aurait mal tourné reste privilégiée. Les enquêteurs attendent toujours que le présumé coupable révèle les circonstances exactes du drame...