Alors que Breaking Bad vient de fêter ses 10 ans le 20 janvier dernier (Oui, déjà !), la série n’a pas fini de nous surprendre. La série culte signée Vince Gilligan, et mettant en scène Bryan Cranston [VIDEO] (Walter White) ou encore Aaron Paul (Jesse Pinkman) vient de livrer plusieurs anecdotes bien senties lors d’une interview réunissant l’équipe du film. Cette dernière a eu lieu à l'occasion des 20 ans du magazine Enquire et avait pour but de ravir les fans de la série.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Séries TV

Hank aurait dû mourir dès la saison 1

Durant cette interview pour le magazine Enquire, le créateur de la série Vince Gilligan a donné plusieurs anecdotes plutôt sympathiques pour tous les fans de Breaking Bad.

Ainsi, il aurait pensé à tuer le personnage de Jesse Pinkman dès la saison 1… Avant de se raviser !

Après avoir constaté le talent du jeune Aaron Paul dans le rôle de Jesse Pinkman, Vince Gilligan a décidé de se pencher sur un autre personnage. Une chose était sure, pour lui, il fallait qu’un personnage important meure dès la première saison, car « c’est ce que font les séries qui en ont ! ».

Le personnage que Vince Gilligan avait choisi de sacrifier n’était nul autre que celui incarné par le brillant Dean Norris, alias Hank Schrader.

Finalement, bien que sa décision ait déjà été prise et ancrée dans le script de la saison 1, un événement est survenu, ce qui a permis à la saison 1 de se terminer plus tôt que prévu. Ouf !

Une grève des scénaristes a sauvé Hank

Cet événement qui a changé la donne, c’est une grève des scénaristes qui a eu lieu en 2007, alors que la saison 1 était en plein tournage.

Cette grève aura fait stopper net les studios de production pendant plus de trois mois. Cette situation aura engendré nombre d’annulation d’épisodes dans de nombreuses séries, et Breaking Bad n’aura pas été épargné en se voyant amputé des deux derniers épisodes de la première saison.

Les fans peuvent donc remercier ces scénaristes, qui auront permis, sans le vouloir, de sauver le personnage de Hank, qui aurait dû mourir dans le dernier épisode de la saison 1, qui n’a finalement jamais vu le jour. Finalement, le destin aura bien rattrapé Hank, dans l’épisode 14 de la saison 5. Tous les fans s’accorderont à dire qu’il est le meilleur épisode de Breaking Bad, et Hank aura finalement eu une mort à la hauteur de son importance dans la série. On imagine mal comment la série aurait pu se dérouler sans la tension qu'il a amené dans le scénario.

Les grèves, ça a parfois du bon !