C'est une affaire qui dépasse les limites de la télé réalité. Depuis maintenant deux jours, Jeremstar est au centre de toutes les polémiques avec le JeremstarGate. Sa querelle avec Aqababe, un snapchatteur, a embrasé la toile, au point que le célèbre blogueur en soit totalement bouleversé.

Jeremstar s'adresse à la toile

Cette affaire, baptisée par les internautes le JeremstarGate, est partie de la vidéo de Shanna et Adrien s'embrassant sur le tournage des Anges 10 [VIDEO]. Aqababe, le premier à avoir dévoilé l'information, se fait ensuite voler l'exclusivité dans la nuit par Jeremstar. S'en suivent des accusations graves et une vidéo à caractère pornographique de Jeremstar est dévoilée sur le compte Snapchat d'Aqababe.

L'histoire devrait continuer dans les tribunaux puisqu'une enquête vient d'être ouverte par le parquet de Paris [VIDEO] pour atteinte à l'intimité de la vie privée. Sous le choc, Jeremy Gisclon de son vrai prénom, n'avait pas encore réagi, préférant le silence. C'est désormais chose faite puisqu'il vient de communiquer une lettre ouverte. "J'ai été profondément bouleversé par les événements qui se sont produits ces derniers jours", débute-t-il. Dans un premier temps, il relate les faits en qualifiant Aqababe de "cyber-agresseur".

Il nie tout en bloc et veut qu'Aqababe soit puni par la justice

Bien entendu, son choix de porter plainte est motivé par la volonté qu'Aqababe "soit puni en vertu de la loi". Après avoir plusieurs fois exprimé son angoisse face à cette situation, il fait le point sur les accusations dont il fait l'objet, à savoir avoir participé à des orgies avec des mineurs en compagnie de Pascal Cardonna dit "Babybel" ou d'être à la tête d'un réseau de prostitution de mineurs.

Il nie totalement les faits et estime "n'avoir absolument rien à voir avec la vie intime de Babybel". Je réfute absolument, fermement et définitivement chacune de ses accusations. Elles sont aussi gratuites que grotesques".

Le jeune homme tient également par ailleurs à adresser un message à Aqababe par cette lettre. "Mon cyber-agresseur n'est pas dans la capacité de donner des leçons. Sa manière de fonctionner est d'une grande violence et elle ne manquera pas d'être punie par la justice". Pour conclure, Jeremstar avoue qu'il va désormais s'éloigner de plusieurs personnes dans son entourage. "Je suis en train de prendre des mesures radicales sur les liens que j'entretiens avec certaines personnes qui me mêlent à des affaires dont je ne suis nullement impliquées". Prochaine épisode de la saga JeremstarGate dans les tribunaux.