En ce vendredi 2 février, Netflix a levé le voile sur ce qui s’annonce être l’une des plus grandes séries que le service a produit jusque-là. Son nom, Altered Carbon, une série de science-fiction à gros budget qui affole tous les amateurs du genre depuis son annonce, et les critiques spécialisées qui ont eu la chance de découvrir la première saison avant sa sortie officielle sur Netflix ce 2 février. Mais au fait, quelle est cette série dont tout le monde parle ?

Une série en préparation depuis quinze ans

Si vous pensiez qu’Altered Carbon [VIDEO] était une simple série de science-fiction parmi tant d’autres, vous vous trompez royalement ! Le nouveau fer de lance de Netflix est en préparation depuis quinze longues années déjà, porté par la showrunneuse Laeta Lakogridis (Shutter Island, Avatar, etc…)… À la barre de chaque épisode nous retrouverons un réalisateur de talent, comme dans le cas du pilote réalisé par Miguel Sapochnik, qui avait, entre autres, accouché de la célèbre Bataille des Batards de Game of Thrones.

La série est tiré d’un roman prestigieux

La trilogie de romans à succès ‘Carbone Modifié’ de l’auteur britannique Richard Morgan servira de base à cette nouvelle série à gros budget. Deux ans seulement après la sortie des livres, Richard Morgan s’est vu récompenser du prix Philip K. Dick (qui porte le nom de l’éminent auteur de science-fiction), le plus prestigieux prix qu’on puisse accorder à une oeuvre de science-fiction. Porté par la talentueuse showrunneuse Laeta Kalogridis et disposant du budget quasi illimité de Netflix, aucun doute à avoir. Altered Carbon va être une série d’exception.

Une ambiance Cyberpunk à la ‘Blade Runner’

Pas étonnant que l’oeuvre originale ait reçu le prix Philip K. Dick, quand on voit ses ressemblances avec l’univers et l’imagerie de Blade Runner de Ridley Scott, lui-meme inspiré par le roman « Les androïdes rêvent-ils de moutons électrique? » écrit par… Philip K. Dick !

Le père de la science-fiction moderne pourrait être fier de voir porté à l’écran cette oeuvre visuellement ambitieuse qui partage de nombreux points avec Blade Runner.

Alors que ce dernier soulevait de nombreuses questions sur l’amélioration humaine à travers ce que Ridley Scott avait nommés les Réplicants (des robots, en somme), Altered Carbon pousse encore plus loin la réflexion en voulant offrir une réflexion sur l’immortalité par le biais de la sauvegarde des esprits humains dans des androïdes…

Si l’on y ajoute un univers situé en 2384 à forte inspiration cyberpunk, décor ultra urbanisé, néon et spots publicitaires omniprésents, ou encore surpopulation, on arrive à une oeuvre visuellement très proche de la représentation du futur que dressait déjà Blade Runner, qui avait créé tout un mouvement de pensée autour de questions philosophiques sur les nouvelles technologies.

Bref, si vous avez un abonnement Netflix, on ne saura trop vous conseiller de vous jeter sur cette nouvelle série Netflix qui s’annonce simplement hallucinante. À découvrir sur Netflix de toute urgence ! Si jamais elle ne vous suffit pas, voici le nom de toutes les séries à ne surtout pas louper sur le service de streaming en février. [VIDEO]