Contrairement à son frère William, le Prince Harry a fait parler de lui par ses frasques variées. Cependant, il semble s'être racheté une bonne conduite bien avant son mariage célébré samedi prochain. Retour sur le parcours tumultueux d'un des jeunes membres de la famille royale britannique.

On date les premières bêtises du Prince Harry peu de temps après la mort de Diana, [VIDEO]ce qui fait les choux gras de la presse. Il touche tout d'abord au cannabis mais est rapidement recadré par sa famille, ce qui lui vaudra une cure de désintoxication.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Télé-réalité

Il s'essaie par la suite à l'alcool et les paparazzis s'emparent de ses soirées arrosées. Quand bien même la famille royale réagit à chacune de ses bêtises et l'oblige à s'excuser, le prince Harry ne s'arrête pas dans ses provocations.

En 2005, il se déguise en soldat nazi et en 2009 il emploie le terme "Paki" pour désigner l'un de ses gardes de nationalité pakistanaise. Ces deux faits indignent l'Angleterre et l'obligent à plaider pour le malentendu ou la maladresse. Un nouveau scandale éclate en 2012 avec la publication d'une vidéo d'une de ses connaissances : on y voit alors le Prince nu avec des amis en train de danser avec des mouvements un peu "osés". Ce dernier événement a été peut-être le déclic pour arrêter cette vie déjantée.

Le retour dans le droit chemin

Contrairement à ce que l'on peut penser, le jeune homme s'est racheté une bonne conduite bien avant de rencontrer Megan Markle. En effet, Harry s'est engagé pour défendre son pays et son parcours militaire lui a valu d'être promu au rang de capitaine. Puis, tout comme sa mère, il s'est engagé dans les associations caritatives dont une qui vient en aide aux enfants atteints du Sida au Lesotho.

L'engagement envers les autres est d'ailleurs un point commun qu'il a avec sa future épouse qui défend notamment la cause des femmes.

Côté médias, on a pu lire des articles plus élogieux à son égard avant l'annonce de son mariage. Les magazines féminins le font voir comme un coeur à prendre et comme un jeune homme bien sous tous rapports. En effet, Harry aurait de nombreuses qualités : il est sportif, il saurait cuisiner et danser les danses de salon. De plus, on le qualifie d'homme sexy, aussi bien en tenue civile qu'en uniforme.

En conclusion, on peut dire que le mariage du Prince Harry avec Megan Markle est un pas supplémentaire dans sa vie rangée et non le motif d'une accalmie dans sa conduite.