Sophie B. : Bonjour Joanne, peux-tu te présenter aux lecteurs de Blasting news ?

Joanne Hauer : Bonjour, je m'appelle Joanne, j'ai 31 ans et je suis actuellement des projets pro. J'espère que ça va donner quelque chose de bien... J'ai fait une école de stylisme et de maquillage, mais j'ai essayé pleins de boulots (mon coté Gémeaux un peu touche à tout [rires]). Je n'aime pas trop m'ennuyer donc je fonce tête baissée partout !

SB : Les téléspectateurs t'ont découvert en 2016 dans Les Princes de l'Amour 4. Pourquoi as-tu décider d'intégrer une telle aventure ?

J'ai une amie qui a fait les Princes de l'Amour. On en a parlé et ça m'a donné envie de tester l'aventure ! J'étais en période de séparation avec mon copain, donc pourquoi pas essayer, kiffer, tester.

Je dois avouer que je ne cherchais pas l'amour... et puis les candidats n'étaient pas trop a mon goût, je suis plus grand mec, fin, brun et typé. Et je voulais faire quelque chose de nouveau !

SB : Sur le tournage, tu étais la prétendante du prince Brandon. As-tu toujours des contacts avec lui ? Et avec les autres candidats ou prétendantes ?

J'ai été là prétendante d'Axel et Brandon. Non, je n'ai aucune nouvelle de Brandon... Un peu Axel et puis parfois d'autres candidats, mais j'essaye de m'écarter un peu de ce milieu. Beaucoup de problèmes...

SB : Pendant la diffusion, tu as été attaquée sur ton physique, en particulier sur "ta pomme d'Adam". Après avoir consulté un médecin, tu as retiré cette bosse qui portait des cellules cancéreuses. Comment va ta santé aujourd'hui ?

Oui ça s'appelle un goitre au final.

Quand ils m'ont opéré ils ont trouvé des cellules cancéreuses. Heureusement aujourd'hui tout va bien. Je prends juste un traitement, le Levotyrox, mais beaucoup de personnes ont ça aussi.

SB : Après avoir vu un message alarmant d'Elsa Dasc sur Snapchat te concernant, nous avons décidé te contacter pour en savoir plus. Ce message disait que tu avais subi une opération de chirurgie esthétique ratée en Tunisie. Peux-tu nous en dire plus s'il te plait ?

Je suis partie en Tunisie refaire de la chirurgie esthétique avec la société Med Tunis pour peaufiner le travail de ma première chirurgie en septembre, une liposuccion chez MedEspoir où tout s'était très bien passé. A la clinique Pasteur en Tunisie, je pensais que la chirurgienne avait fait un bon travail, mais dès le premier jour de l'opération j'ai senti quelque chose de bizarre... Mon pied était froid et je souffrais beaucoup. Ils m'ont dit que c'était normal, sauf que mon pied était beaucoup plus froid que le deuxième.

En rentrant à l'hôtel je suis me plaint à l'équipe médicale de grosses douleurs à la jambe gauche.

Je leur ai également signalé que je ne sentais plus mon pied, que j'avais des crampes, et des douleurs insoutenables. Pareil, ils ne m'ont pas fait d'examens.

Je suis rentrée à Paris et déjà à l'aéroport j'ai failli m'évanouir de douleur ! A Paris, je suis allée voir le médecin en urgence qui m'a dit d'aller aux urgences faire un dopler. Après avoir attendu 5 heures, ils voulaient juste me faire une prise de sang. Je suis repartie et j'ai pris rendez-vous dans un centre d'imagerie. Et là, en faisant le dopler artériel on m'a dit d'aller voir en urgence un chirurgien vasculaire. Je suis allée à l'hôpital, ils m'ont fait un scanner, mise sous perfusion et j'ai dû être opérée d'urgence ! (voir photos et dossier médical ci-dessous)

En Tunisie, en m'opérant, la chirurgienne m'a touché trois artères. De la graisse s'est installée dedans et ça les a bouché. A Paris, les chirurgiens m'ont dit : "On a jamais vu un cas comme ça ! On se demande comment elle a pu faire ? La dernière personne qui a eu ce problème on a dû l'amputer. Vous auriez pu mourir et on vous a laissé prendre l'avion comme ça ! Vous avez beaucoup de chance et vous êtes résistante à la douleur, car c'est extrêmement douloureux."

Je suis très déçue car la personne a qui appartient l'agence de chirurgie Med Tunis était un ami. Je lui ai demandé de voir avec la clinique et la chirurgienne, car c'était grave et lui ne pensait qu'à sa publicité et à l'argent. Maintenant, je dois faire passer ça en justice pour qu'ils me rendent des comptes. Je ne veux pas que ça arrive à une autre personne ! On ne parle pas d'un rejet d'implant ou d'un nez mal fait, mais d'artères touchées ou ça aurait pu être extrêmement grave...

Toute reproduction interdite sans la mention Blasting News

A LIRE ABSOLUMENT :

Traitée de mauvaise mère par le papa de son fils, Stéphanie Clerbois pousse un coup de gueule ! [VIDEO]

Kevin Guedj en couple avec Stéphanie Clerbois et bientôt footballeur professionnel ! [VIDEO]