Quatre années et 3,5 millions d'abonnés plus tard, Netflix se décide à passer la seconde en France. Le géant californien du streaming vient en effet d'annoncer l'ouverture d'un bureau parisien qui emploiera une vingtaine de personnes, et sept nouveaux programme originaux français. Si Netflix avait ouvert un bureau à Paris auparavant lors de son lancement en 2014, celui-ci avait hélas fermé dans la foulée, puis avait été transféré aux Pays-Bas. Selon le PDG de la firme, "c'était trop tôt". Maintenant que la base d'abonnés est suffisamment conséquente - et ne fait que croitre - en France, il semblerait bien que Netflix compte miser tous ses jetons sur l'Hexagone.

"Nous doublons nos investissements en France" Reed Hastings

De passage à Paris jeudi dernier sur le tournage de la série Netflix [VIDEO] Osmosis, le célèbre PDG de Netflix, Reed Hastings, a annoncé que la plateforme de vidéos en streaming va investir plusieurs dizaines de millions d'euros dans le développement de projets originaux dans l'Hexagone.

Dans ces millions investis, on dénombrera trois projets de séries françaises, trois films documentaires, en plus des sept nouveaux programmes français annoncés il y a plusieurs mois. Parmi ces projets français, on retrouvera l'histoire d'une bande d'amis qui décide de transformer une ancienne boucherie en "coffee shop". On retrouvera également une série horrifique qui fera prendre vie aux monstres imaginés par une romancière, ainsi qu'une série de vampires adaptée du roman de Thierry Jonquet.

Côté film, le film Paris est une fête, un projet amateur qui a été tourné par une dizaine de jeunes avec seulement 4000 euros de budget, sera également de la partie.

Netflix souhaite créer un nouveau La Casa de Papel

Si les premiers essais en matière de Séries TV en France furent infructueux pour Netflix, le service de vidéo en streaming ne compte pas baisser les bras. On se souvient évidemment de Marseille, la première production originale du Californien en France, qui mettait notamment en scène Gerard Depardieu. Hélas, la série se sera faite descendre par des critiques vives, autant par la presse spécialisée que par les spectateurs.

Pourtant, de l'autre côté des Pyrénées, en Espagne, on retrouve le plus gros succès international de la plateforme : La Casa de Papel [VIDEO]. Selon Reed Hastings, Netflix souhaiterait davantage miser sur ce genre de production, des séries qui sont "nouvelles et qui voyagent très bien". Ainsi, le géant du streaming pourrait bien créer une série de cette envergure dans les années à venir dans nos contrées. Qui sait, le prochain La Casa de Papel pourrait être français ?